Cet article date de plus de 3 ans

Noël, un jour comme les autres dans certains métiers

Pendant que les festivités de Noël battent leur plein en famille ou entre amis, certains sont au travail … par choix ou par obligation. 
Travailler le 25 décembre, cela va de soi dans de nombreux secteurs comme la santé
Travailler le 25 décembre, cela va de soi dans de nombreux secteurs comme la santé
Travailler le 25 décembre, cela va de soi dans de nombreux secteurs comme la restauration, les salles de cinéma, les transports, la santé, la presse, l'agriculture, etc.
Sans oublier évidemment les pompiers, policiers, gendarmes, militaires et l’ensemble des professionnels chargés d’assurer la sécurité.


Pour certaines professions, le jour de Noël présente l’avantage d’être très rentable.
C’est le cas pour les métiers de l’alimentation. Les boulangeries ouvertes le 25 décembre ne désemplissent pas, ce qui leur permet de réaliser une part importante de leur chiffre d’affaires annuel.

Les fleuristes et les pharmacies de garde


Les fleuristes sont eux-aussi habitués à travailler pendant les périodes de repos traditionnel. "On a un métier où on travaille les samedis, les dimanches et les jours fériés", rappelle Rachel Laprevotte, fleuriste à Dijon. Elle devrait vendre environ une centaine de bouquets pour cette seule journée. "Heureusement qu’il y a des gens comme eux qui sont ouverts ce jour-là", reconnaît une cliente.

Dans les pharmacies aussi on est habitué à travailler dans des plages horaires atypiques. "Hier, on s’est couchés tôt pour être en forme, car aujourd’hui on est là jusqu’à 23 heures et on est d’astreinte la nuit", indique Florence Roubinet, qui tient une officine avec son mari.

durée de la vidéo: 01 min 52
Noël, un jour comme les autres dans certains métiers ©JT de 19h lundi 25 décembre 2017






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie noël sorties et loisirs