Nouveaux vaccins contre Omicron : pour qui, quand et comment se faire vacciner en Bourgogne

Publié le
Écrit par Julie Cudza .

Ce lundi 3 octobre 2022 marque le lancement de la nouvelle campagne de vaccination automnale de la Covid-19. Pour qui, quand et comment se faire vacciner en Bourgogne ? Explications de ces nouveaux changements avec l'arrivée des vaccins bivalents adaptés au variant Omicron.

La nouvelle campagne de vaccination bat son plein. Les derniers vaccins Pfizer et Moderna ont fait leur arrivée en France. En Bourgogne, découvrez qui est concerné en priorité, quand et comment vous faire vacciner. 

 À qui s'adresse cette nouvelle campagne ?

Cette nouvelle campagne automnale concerne : 

  • Les personnes âgées d'au moins 60 ans 
  • Les personnes immunodéprimées 
  • Les soignants et autres professionnels du secteur 
  • Les adultes d'au moins 18 ans présentant des comorbidités.

De plus, pour obtenir cette nouvelle injection, il faut avoir reçu sa dernière dose de rappel et ne pas avoir contracté la covid-19 il y a trois mois. Si ce rappel est conseillé aux personnes ciblées, il ne reste néanmoins pas obligatoire.

Où se faire vacciner en Bourgogne ? 

À ce jour, il est possible de se faire vacciner en pharmacie, chez son médecin traitant ou chez un tout autre professionnel de santé habilité. Les prises de rendez-vous se font sur Sante.fr ou sur Doctolib. En Bourgogne "il reste encore deux centres de vaccination qui sont ouverts : un à Dijon au CHU, et un autre à Nevers qui est géré par le Conseil Départemental. Pour le moment nous n'allons pas ajouter de centre", précise Alain Morin, directeur de la santé publique de l'ARS en Bourgogne-Franche-Comté. 

Quels vaccins ? 

Ce sont trois vaccins qui seront à la disposition des professionnels de santé : 

  •  Un vaccin Moderna qu'ils ont tous commandé la semaine dernière, qui ne traite que la souche originelle du virus et le variant BA.1 d'Omicron.
  • Les deux nouveaux vaccins Pfizer/BioNTech qui arrivent le 6 octobre, adaptés à Omicron BA.4 et BA.5

Pour rappel, il est déconseillé au moins de 30 ans d'utiliser le vaccin Moderna qui porte des risques cardiaques potentiellement plus importants.  

Les hospitalisations en Hausse en Bourgogne

Le dernier bulletin hebdomadaire de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté enregistre une augmentation de la circulation du virus. Le taux d'incidence approche les 500 cas sur 100 000 habitants.

"On est face à une reprise épidémique importante. On a un taux de positivité des tests qui est de 28% ce qui est donc très élevé. On commence à revoir des hospitalisations pour des formes graves d'où l'importance d'aller se faire vacciner", explique Alain Morin.



En plus de la dose de rappel du Covid, dès ce 18 octobre, la campagne de vaccination annuelle contre la grippe va débuter. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité