Opéra de Dijon : quand des œuvres de Kafka deviennent l'opéra "Les Châtiments"

Les 12, 14 et 16 février 2020, à l'Auditorium, l'Opéra de Dijon lèvera le voile sur sa nouvelle création "Les Châtiments". Cet opéra a été composé par l'artiste associé Brice Pauset à partir de trois textes majeurs de Franz Kafka.
Les Châtiments, opéra de Brice Pauset, inspiré par Franz Kafka
Les Châtiments, opéra de Brice Pauset, inspiré par Franz Kafka © Romain Liboz

La naissance d'un nouvel opéra n'est pas un événement si courant !

A la demande de l'Opéra de Dijon, Brice Pauset en a composé un en s'inspirant de trois romans de Franz Kafka : "Le Verdict", "La Métamorphose" et "Dans la Colonie pénitentiaire".
 
La bande-d'annonce des Châtiments


L'écrivain tchèque souhaitait de son vivant réunir ces trois textes dans une trilogie baptisée "Les Châtiments". C'est aussi le titre de cet opéra à la partition résolument contemporaine. Franz Kafka voyait dans ces trois romans une continuité. Effectivement, comme souvent chez lui, des fils timides sont soumis à des pères puissants, jusqu’au règlement des comptes final.


Cet opéra est dirigé par Emilio Pomarico et mis en scène par David Lescot. 
Nous avons pu assister à la première répétition de l'orchestre au complet, une des grandes étapes de cette création.


Le reportage de S. Bouillot et R. Liboz avec :
Les Châtiments, nouvelle création de l'opéra de Dijon

Déroutant

La création de l'opéra Les Châtiments a nécessité trois ans de travail au compositeur Brice Pauset et près de deux ans du metteur en scène David Lescot.

Depuis janvier, les quatre comédiens, les solistes de l'Opéra de Dijon et les 63 musiciens de l'Orchestre Dijon Bourgogne répètent cette partition exigeante qui compte près de 2h30 de texte récitatif en allemand.

Avant la première mondiale, le mercredi 12 janvier 2020, notre équipe a assisté à la générale en publique.
 
Un reportage de Sylvain Bouillot, Romain liboz et Antoine Bergey
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
opéra de dijon culture musique opéra