Portraits de deux sommeliers de Dijon et d'Arbois

Publié le Mis à jour le

Deux finalistes du concours du Meilleur Sommelier de France racontent leur métier et leur passion.
Entre Dijon et Arbois, ce feuilleton nous propose de découvrir deux sommeliers.

Entre Dijon et Arbois, ce feuilleton nous propose de découvrir deux sommeliers, Philippe Troussard, sommelier dans son restaurant familial à Arbois et Maxime Brunet qui officie dans un 2 étoiles à  Dijon à travers leur quotidien et leur préparation au Concours du Meilleur Sommelier de France 2014.

Philippe Troussard
est sommelier aux Caudalies à Arbois, un hôtel-restaurant qu’il tient avec son père, sa belle-mère et sa fiancée.

Maxime Brunet, lui, est sommelier à l’Hostellerie du Chapeau Rouge à Dijon, un restaurant doublement étoilé. Il a obtenu le titre de « meilleur jeune sommelier de France » l’an dernier.

Tous deux ont passé les sélections du concours de Meilleur Sommelier de France et sont arrivés en demi-finale et en finale.
Quelques jours avant le grand examen, nous les avons rencontrés pour qu’ils nous expliquent leur métier assez mal connu et la façon dont ils se sont préparés à ce concours.


Épisode 1

Nous faisons connaissance avec les deux candidats aux personnalités très différentes. Philippe Troussard, le Jurassien, enchaîne les exercices préparés par son père, pour être prêt le jour J. Maxime Brunet, le Dijonnais, nous présente sa cave et la façon, rigoureuse et efficace, dont il la gère.
durée de la vidéo: 04 min 09
Le feuilleton "Portraits de sommeliers" - Episode 1


Episode 2

Après qu’il nous avoir raconté comment il est devenu sommelier, nous suivons Maxime Brunet dans la tâche la plus connue de son métier : le service. Puis nous assistons à une dégustation de vins du nouveau monde préparée par son ami caviste Nicolas Flexas, du Vieux Millésime à Dijon, une séance entre exercice pour le concours et exercice pour le plaisir.
Philippe Troussard, lui, continue ses exercices sans faillir, avec l’aide de son père et d’amis qui ont apporté des bouteilles qu’il doit déguster à l’aveugle. Il explique que lui aussi n’avait pas envisagé d’être sommelier un jour.
durée de la vidéo: 04 min 28
Le feuilleton "Portraits de sommeliers" - Episode 2

 

Episode 3

Philippe Troussard a délaissé un temps ses exercices pour s’occuper de l’hôtel-restaurant. La préparation au concours lui prend beaucoup de temps. Il a donc fallu à sa fiancée, son père et sa belle-mère s’organiser pour que le travail soit fait.
Maxime Brunet, lui, nous raconte comment il constitue sa carte des vins, notamment en discutant avec le chef William Frachot à qui il vient régulièrement faire déguster sa dernière trouvaille.

durée de la vidéo : 03min 38
Le feuilleton "Portraits de sommeliers" - Episode 3 ©INA

 

Episode 4

Maxime s’entraîne au concours avec une dégustation à l’aveugle de spiritueux puis part dans le vignoble à la rencontre de François Duvivier, œnologue du Domaine du Marquis d’Angerville à Volnay, pour mieux tout connaître du terroir, des vins, des millésimes.
Philippe Troussard, lui, s’est replongé dans ses révisions et nous explique quel planning digne d’un athlète de haut niveau il s’est préparé pour être prêt le jour du concours.

durée de la vidéo: 04 min 23
Le feuilleton "Portraits de sommeliers" - Episode 4