Pro A : Dijon s’incline sur son parquet face au Mans (74-66)

Isaiah Miles et les siens n'ont pas réussi à contenir l'offensive mancelle à partir de la 3e période (Ici contre Nanterre, en février). / © MAXPPP
Isaiah Miles et les siens n'ont pas réussi à contenir l'offensive mancelle à partir de la 3e période (Ici contre Nanterre, en février). / © MAXPPP

La JDA se devait de remporter la victoire à domicile, mardi 2 mai, pour aller chercher le maintien. Mais dans les deux dernières périodes, les Dijonnais se sont laissés dominés par le Mans, pourtant en petite forme depuis plusieurs rencontre. Les Bourguignons restent 13e de Pro A.

Par Valentin Pasquier

Face à des Manceaux en mal de réussite – leurs cinq derniers matches se sont soldés par des défaites – et sur son parquet, Dijon avait toutes les chances de se mettre à l’abri pour éviter la relégation. Mais au lieu d’un soulagement, la JDA a ajouté une 20e défaite à son palmarès cette saison, en s’inclinant 74 à 66.

Tout avait pourtant bien débuté, mardi 2 mai au palais des sports. Portés par une bonne entame de match, où l’adresse de Peterson au lancer-franc (2/2) et les deux trois points successifs de Holston et Brooks permettent de rapidement prendre le large (12-5, 4e), Dijon mène facilement les Manceaux pendant la première période. (18-13, 10e).

La JDA débute le second quart temps dans le même état d’esprit et reprend 10 points aux Orange et Bleu (27-17, 13e). Une avance qui ne cesse de fondre jusqu’à la mi-temps sous l’impulsion de Hanlan Shorter (32-29, 20e).

Le Mans creuse l'écart


Puis Dijon s’effondre au retour sur le parquet. En à peine deux minutes, les Bourguignons encaissent un méchant 2-8, et laissent Le Mans passer devant (34-37, 23e). Leur agressivité au rebond, couplé à un arbitrage plutôt en leur faveur, permet au MSB de prendre à son tour 10 points d’avance (40-50, 29e). Un écart conservé à la dernière pause (44-54, 30e).

Le dernier quart-temps voit les Manceaux marquer deux fois derrière la ligne, signés Amagou et Cornelie, aussitôt imités par Holston et Miles (54-62, 35e). Mais la réussite au shoot de Watson au trois points et aux lancers francs (3 sur 3 sur une faute d’Holston) scelle le sort de la JDA, qui s’incline 66 à 74 au coup de sifflet final.

Cette victoire permet au Mans d’accéder à la 11e place de la Pro A. Dijon stagne quant à elle à la 13e place.

Sur le même sujet

Les + Lus