Cet article date de plus de 5 ans

Rentrée 2015 : l’université est mise au défi d’accueillir plus de 65 000 étudiants supplémentaires

Les universités françaises accueillent cette année plus de 65 000 étudiants supplémentaires par rapport à la rentrée 2014. Cela pose des "défis considérables" pour ces établissements.


Faut-il se réjouir de ces inscriptions supplémentaires ?

Près de 2,5 millions d'étudiants étaient inscrits dans le supérieur pour l’année universitaire 2014-2015.
Cette année, on compte plus de 65 000 étudiants supplémentaires : "c'est l'équivalent de trois universités" en termes d'effectifs, a déclaré Thierry Mandon, secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur, mercredi 16 septembre 2015.

"C'est beaucoup, c'est une explosion démographique dont il faut se réjouir", a-t-il dit, tout en reconnaissant que cela représente "des défis considérables" pour les universités sur un plan budgétaire.
Y aura-t-il des aides attribuées ? Les arbitrages budgétaires sont en cours et les premières annonces n'arriveront pas avant la fin du mois de septembre, indique le ministère.

Comment les universités vont-elles faire face à cet afflux d’étudiants ?

En attendant, les universités, dont les fonds de roulement ont été ponctionnés de 100 millions d'euros au printemps, redoutent de nouvelles difficultés financières.

De leur côté, les organisations étudiantes dénoncent une hausse du coût de la vie et un risque de "précarisation" des étudiants.
L'Unef, premier syndicat étudiant, estime que l'augmentation du coût de la vie étudiante est de 1,1% par rapport à la rentrée 2014. L’Unef avait demandé entre autres un élargissement du système des bourses et une revalorisation de 5% de ces aides, mais n'a pas obtenu satisfaction.

Quelle est la situation à l’université de Bourgogne ?

Au 1er septembre 2015, les chiffres d'inscription étaient encore provisoires, mais ils étaient déjà en hausse de 3,3% par rapport à l'an dernier à la même date.
Une situation qui peut encore évoluer puisque les inscriptions sont encore en cours.

Les étudiants inscrits en 1ère année sont plus nombreux + 6% (par rapport à l'année précédente à la même date).
Ce sont les licences de philosophie, de gestion, ainsi que toutes les filières de l'UFR de Langues et Communication qui ont le plus d'inscrits en cette rentrée 2015.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société