Retour sur…. Il y a 100 ans, la base aérienne de Dijon accueillait le héros Georges Guynemer

Le 13 mai 1916, à Dijon, l'aviateur Georges Guynemer est choisi comme porte-drapeau lors de la première cérémonie de présentation au drapeau, fondatrice de l’aviation militaire française.
Le 13 mai 1916, à Dijon, l'aviateur Georges Guynemer est choisi comme porte-drapeau lors de la première cérémonie de présentation au drapeau, fondatrice de l’aviation militaire française.

L’aviateur Georges Guynemer, un des as de la 1re guerre mondiale, fut le parrain de la BA 102. Aujourd’hui, la base aérienne de Dijon-Longvic, qui fut l’un des fleurons de l’armée française, va être dissoute après un siècle d’existence. Elle doit se réinventer un avenir

Par Antoinette Seguire avec France 3 Bourgogne


C’est le 13 mai 1916 qu’a eu lieu à Dijon la première cérémonie de présentation au drapeau, fondatrice de l’aviation militaire française.
Georges Guynemer, qui est déjà titulaire de plusieurs victoires aériennes face à l’ennemi, est choisi comme porte-drapeau. Depuis, un siècle a passé et la base aérienne 102 s’apprête à être dissoute le 30 juin 2016.



Aujourd’hui

C’est une nouvelle vie qui s’annonce pour le site, en cours de réaménagement. France Auto Racing, une entreprise spécialisée dans la préparation des voitures de course et les moteurs vient de s’y installer. Par ailleurs, une école de gendarmerie ouvrira ses portes à la rentrée 2016. Sur le tarmac de la BA 102, les voitures ont remplacé les mirages 2000 et autres Alphajet  de l'armée de l'Air.

Dijon-Longvic : la société France Auto Racing s'installe sur la base aérienne 102
Une nouvelle vie commence pour la base aérienne 102 à Longvic, dans l’agglomération dijonnaise. C'en est fini de l'activité militaire et le site est en cours de réaménagement. La société France Auto Racing s’est installée sur la BA 102. Elle est spécialisée dans la préparation de voitures de course et les moteurs. Intervenants : -Geoffroy Paturaud, co-dirigeant de France Auto Racing -Jérôme Arnaud, directeur de SNC-Lavalin gestionnaire de l'aéroport de Dijon-Bourgogne  - Reportage : Sylvain Bouillot et Jie Li Son : Francis Nivot / Montage : Carlos Zappalà
  • Reportage : Sylvain Bouillot et Jie Li
  • Son : Francis Nivot / Montage : Carlos Zappalà
  • Intervenants : Geoffroy Paturaud, co-dirigeant de France Auto Racing ///Jérôme Arnaud, directeur de SNC-Lavalin gestionnaire de l'aéroport de Dijon-Bourgogne

Hier

Les habitants de l’agglomération dijonnaise ont toujours été très attachés à leur base militaire. Les meetings aériens et les journées portes ouvertes faisaient le plein de visiteurs. Certains venaient de loin pour assister au spectacle. Et dans le ciel, il y eut parfois de drôles de volatiles, comme en juillet 2000 lors du Mondial des patrouilles…

  • Reportage : Fabrice Chrisment, Isabelle Rivierre
  • Montage : Chrystelle Morin
  • Intervenants : colonel Labaye, commandant la BA 102 et G. Feldzer, président de l'aéroclub de France

Mais il n’y a pas eu que des démonstrations aériennes sur la BA 102…

En juin 1977, par exemple, les motards du 601ème RCR ont régalé les spectateurs d’une brillante démonstration de motocyclisme !

Reportage : Jean Aubry

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus