Sacré Graal, la web-série réalisée par des collégiens dijonnais

En mai 2021, les élèves de 3ème option théâtre du collège privé Saint-Bénigne de Dijon ont remplacé leur spectacle de fin d'année par la tournage d'une web-série. Depuis l'automne, un épisode de Sacré Graal est publié chaque vendredi.

Ils s'appellent Charline, Imane ou encore Pierre-Yves. Passionnés de théâtre, ils ont appris au printemps 2021 qu'ils ne pourraient pas monter sur scène devant leurs proches et leurs camarades du collège privé Saint-Bénigne de Dijon.

Qu'à cela ne tienne ! Ces 28 élèves de 3ème décident avec leur professeur d'Art dramatique Emmanuel Collin de réaliser une web-série sur le thème des chevaliers de la table ronde.

Sacré Graal, la légende du roi Arthur,  est diffusée chaque vendredi depuis l'automne sur YouTube. Le résultat est mi-chemin entre Kaamelott d'Alexandre Astier et Sacré Graal des Monty Python, comme le titre le laissait présager.

 

 

Même si le résultat n'est pas parfait, le travail accompli par ces cinéastes en herbe est admirable. Emmanuel Collin, leur professeur de théâtre, explique : "Il a fallu trouver un fond vert, des costumes, confectionner des décors avec des objets de récupération, acheter des micros."

C'était une grande première pour nous tous, moi y compris.

Emmanuel Collin, professeur d'Art dramatique au collège Saint-Bénigne

Un processus de création ambitieux

Les épisodes ont été écrits sur la base d'improvisations des élèves, autour de l'univers des chevaliers de la table ronde et du roi Arthur. "En 3ème, je propose leur toujours de créer une pièce de théâtre explique Emmanuel Collin. Cette fois, c'était une web-série mais nous avons procédé de la même manière : je leur fournis des textes thématiques, des images et ils écrivent collectivement."

Plusieurs idées de scène et de décor sont ressortis immédiatement : comment être chevalier, la caverne du dragon, la table ronde et la chambre du roi.

L'influence de Kamelott est claire, notamment dans les relations entre la reine et le roi.

Le tournage a été concentré sur 4 jours en mai 2021. A l'image d'une véritable équipe de film, il a fallu tourner les scènes dans le désordre en raison des contraintes techniques (installation des décors, des micros). Les 28 élèves ont travaillé collectivement en se répartissant les fonctions, comme sur un plateau.

Cette expérience a été très enrichissante pédagogiquement car les collégiens ont découvert tous les métiers techniques indispensables au cinéma, comme l'éclairagiste, les preneurs de son, les costumières, les décorateurs.

Emmanuel Collin, professeur d'Art dramatique au collège Saint-Bénigne

Il ajoute : "D'ailleurs, nous pensons à reproduire l'expérience cette année."

 

Pour épauler et conseiller toute cette équipe, un intervenant extérieur Baptise Mossière, a donné de précieux conseils pour la prise de son mais aussi pour le montage. 

En cette fin novembre, huit épisodes sont déjà en ligne. Le montage se poursuit et quelques élèves qui reviennent donner un coup de main à leur professeur.

A terme, la web-série devrait compter 30 épisodes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeunesse société famille éducation théâtre culture