Salon de l'éclairage public : illuminer la rue sans occulter la voie lactée

Coucher de soleil sur Dijon. / © France 3 Bourgogne
Coucher de soleil sur Dijon. / © France 3 Bourgogne

Le musée de l'électricité accueille ce jeudi 19 septembre 2019 le premier salon dédié à l'éclairage public en Côte d'or. Pour les élus locaux, il n'est plus uniquement question de choisir la couleur et la forme des réverbères mais de conciler économie d'énergie et protection de l'environnement.

Par Tiphaine Pfeiffer

Comment garantir la sécurité tout en protégeant la ciel étoilé ?

C'est l'équation à laquelle font face les élus lorsqu'ils doivent choisir l'éclairage public.

Pour les conseiller, le premier salon qui dédié à l'éclairage public en Côte d'or se tient ce jeudi 19 septembre 2019 au Musée de l'électricité de Saint Apollinaire.

Nouvelles technologies

Une vingtaine d'entreprises spécialisées en éclairage public sont présentes pour présenter leurs nouveaux modèles ou leurs méthodes de travail.

Afin d'économiser l'énergie, les luminaires sont désormais à LED et souvent équipés de moyens de pilotage horodaté. 

Les bureaux d'études peuvent aussi conseiller sur les rues et zones à éclairer en priorité.
De plus en plus de communes choisissent de restreindre leur éclairage public pour des questions de coût et de protection de l'environnement.

Protéger la nuit étoilée

Alertés par les astronomes qui ne voient plus la voie lactée, les élus locaux prennent peu à peu conscience de l'importance de diminuer la pollution lumineuse.

Causée par l'éclairage public des rues, des magasins, des autoroutes, elle entraîne la disparition progressive de la nuit étoilée et engendre de nombreux problèmes pour la reproduction des animaux et la santé humaine.

Un arrêté a été pris le 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses.
Il indique des horaires d'allumage et d'extinction de l'éclairage pour plusieurs types de bâtiments, pour les vitrines de magasins, les parkings.
A titre d'exemple, "les éclairages de vitrines de magasins de commerce ou d'exposition sont éteints à 1 heure du matin au plus tard ou 1 heure après la cessation de l'activité si celle-ci est plus tardive et sont allumées à 7 heures du matin au plus tôt ou 1 heure avant le début de l'activité si celle-ci s'exerce plus tôt."
 
Horaires d'éclairage afin d'éviter la pollution lumineuse / © Ministère de la transition énergétique
Horaires d'éclairage afin d'éviter la pollution lumineuse / © Ministère de la transition énergétique

Afin de permettre aux élus d'appliquer la nouvelle réglementation, Gilles Perret, formateur à l'AFE (Association Française de  l'Eclairage) passera en revue l'ensembles des points du décrets et proposera des solutions d'application lors d'une conférence.
Le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or, fera également le point en Côte d'or.

La Bourgogne Franche-Comté est une des régions les moins affectées par la pollution lumineuse notamment grâce au massif du Morvan qui offre un poste d'observation des étoiles.

 
Nuit étoilée en Europe / © DR
Nuit étoilée en Europe / © DR

 

Deux prix pour des mises en lumière remarquables

Le centre régional AFE profite des rencontres de l’éclairage public pour remettre le prix du concours lumière qu’il a organisé. En Côte-d’Or, deux communes sont primées :

  • Genlis pour la mise en lumière de la mairie
  •  Villars-Fontaine (prix spécial du jury) pour l’espace scénique La Karrière

Sur le même sujet

Mouvement social à la SNCF : un passager témoigne

Les + Lus