#studio3 : La Ruche nous file le bourdon mais c'est une bonne nouvelle !

Les quatre membres du groupe dijonnais La Ruche dépoussièrent la vielle à roue en la mêlant au rock. Résultat, une musique à bourdon hypnotique. Ils sont les invités de l'émission #studio3.

Le groupe dijonnais La Ruche dans l'émission #studio3.
Le groupe dijonnais La Ruche dans l'émission #studio3.

Ils viennent du rock psychédélique mais ont rencontré sur leur chemin la vielle à roue en 2013. Coup de foudre immédiat quand Nicolas Virey et Kévin Valentin - deux des membres du groupe - se rendent à la fête de la vielle à Anost, dans la Nièvre.

Nicolas commence à apprendre à jouer de cet instrument. Et très vite, la vielle s'invite dans les bœufs qu'il partage avec Kévin à la batterie, Tom Clément à la basse et Geoffroy Pacot à la guitare. Un univers singulier émerge.

Le nom de la formation est rapidement trouvé. La vielle à roue est équipée d'un bourdon, une corde qui offre une note continue. Le groupe se baptise La Ruche. Les quatre copains dépoussièrent cet instrument ancien en le mêlant à leurs premières amours, le rock.

#studio3 : "Tanz der Tüte" de La Ruche

 

Même s'ils s'intéressent au renouveau de la scène trad, ces musiciens pensent que leurs morceaux se situent ailleurs. Instrumentale, répétitive, hypnotique, leur musique puise une bonne partie de ses influences chez des compositeurs contemporains américains minimalistes tels que Terry Riley et La Monte Young.

« Il y a quelque chose de méditatif, d'introspectif, qui évoque le voyage intérieur. » confirme Kévin Valentin, le batteur du groupe. « Mais en concert, il y a aussi toute la rythmique. Les gens se laissent vite aller à danser. », nuance Nicolas Virey, le vielleux.

#studio3: "Fillettes de Champagne" de La Ruche

 

La Ruche, une musique cinématographique ? Le groupe a en tout cas composé l'an dernier la B.O d'un court-métrage "Demain d'argile", réalisé par Charline S. Cabaret et Luca Mailhol. Les salles obscures étant fermées, les festivals suspendus, la sortie du film est pour l'heure reportée.

Autre projet à l'agenda bousculé par la crise sanitaire, La Ruche devait enregistrer son deuxième album en décembre 2020, à l'issue d'une résidence. « C'est bien qu'on ait du temps pour retravailler des choses même si c'est aussi frustrant. Le monde de la musique va assez vite. On a envie de prendre le wagon. Mais ça viendra ! », prédit Kévin.

 

#studio3 la rencontre : La Ruche

▶ Découvrez d'autres artistes sur le plateau d'#studio3

#studio3 a été réalisé par les équipes de France 3 Bourgogne:
Mise en images : Vincent Chapuis
Son : Nicoals Tupinier et Samuel Verrier
Lumières : Hervé Coeffet
Cadreurs : Jean-Christophe Leduc et Alain Tixier
Technicien vidéo : Cédric Torelli
Scripte : Anne Bruynooghe
Montage : Patrick Jouanin
Chargée d'édition numérique : Nathalie Zanzola
Chargé de production : Pascal Montégut
Cadre technique : Ludovic Cologon
Journaliste : Maryline Barate

Merci à La Vapeur d'avoir accueilli cette captation.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique