#studio3 : Nunny, un oiseau rare qui relie la France au Cameroun

En langue bassa, Nunny signifie oiseau. Derrière ce pseudo, se cache une artiste franco-camerounaise de haut vol au ramage métissé, fait de jazz, de pop et de rythmiques africaines. Rencontre avec cette auteure-compositrice-interprète, résidant dans l'Yonne.

Nunny, lors de l'enregistrement d'#studio3.
Nunny, lors de l'enregistrement d'#studio3. © N. Zanzola/ France 3 Bourgogne

Avec sa voix chaude et élégante, Nunny envoûte son auditoire tout en douceur. Ses chansons sont en bassa, une langue camerounaise. Qu'importe si le sens des paroles nous échappe ! L'émotion est bel et bien au rendez-vous, l'intime palpable. « J'avais envie de raconter mon parcours, l'histoire de mes parents, des personnes qui m'entourent, des personnes qui m'ont aidée à grandir et qui comptent pour moi. », confirme Nunny.

Certains de ses titres évoquent son départ du Cameroun pour la France avec sa famille à l'âge de 8 ans, le retentissement sur ceux qui sont restés au pays comme sa grand-mère. « J'avais besoin de graver cela dans le marbre avant de m'autoriser à passer autre chose. », acquiesce la trentenaire qui aime marier sa double identité, occidentale et africaine. Elle se sent l'héritière de toutes ces cultures.

#studio3: "Mè nwéhél wè" de Nunny

 

Musicalement, Nunny est aussi traversée par de nombreuses influences. Inclassable, son univers allie le jazz, la pop et les rythmiques africaines. En juin 2020, Nunny a sorti son premier EP "Nunny Hi Puwe". Enrichi de plusieurs titres, il devrait déboucher sur un album en 2021.

#studio3 : "Mega bemb we" de Nunny

 

Nunny écrit et compose depuis une dizaine d'années. Elle a mis du temps à considérer que son travail était abouti. Un perfectionnisme qu'elle doit sans doute au choeur d'enfants de l'Opéra de Paris. Elle y a été choriste lors de son adolescence.

« C'est une sacrée école de l'exigence. La musique classique, ça ne pardonne pas ! Et quand on est entouré par les meilleurs chefs d'orchestre et les meilleurs orchestres, on n'a pas envie de faire moins bien. On est très critique envers soi-même. », analyse Nunny.

#studio3 la rencontre : Nunny

 

La jeune femme fourmille de nouveaux morceaux, composés avec son complice Stefano Genovese. Elle a envie de continuer à chanter non seulement en bassa, la langue de sa famille, mais aussi en anglais. L'occasion de faire un clin d'oeil à une artiste qu'elle admire par-dessus tout, Ella Fitzgerald. 

▶ Découvrez d'autres artistes sur le plateau d'#studio3

 

#studio3 a été réalisé par les équipes de France 3 Bourgogne:
Mise en images : Vincent Chapuis
Son : Gilles Parnalland et Samuel Verrier
Lumières : Hervé Coeffet
Cadreurs : Guillaume Rousselet et Solène Doerflinger
Technicien vidéo : Jean-Remaud Gacon
Scripte : Anne Bruynooghe
Montage : PIerre Bouillot
Chargée d'édition numérique : Nathalie Zanzola
Chargé de production : Pascal Montégut
Cadre technique : Ludovic Cologon
Journaliste : Maryline Barate

Merci à La Vapeur d'avoir accueilli cette captation.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique