#studio3 : Swamps Burn Again nous immerge dans le blues du bayou

Swamps Burn Again, de son vrai nom Nicolas Sba, a beau habiter à plus de 7 000 kilomètres de la Louisiane, sa musique vient de là. Seul en scène, armé de sa guitare et de sa egg stomp box, ce Dijonnais propose une plongée dans le blues du bayou.

Swamps Burn Again sur le plateau d'#studio3
Swamps Burn Again sur le plateau d'#studio3 © Maryline Barate/ France 3 Bourgogne

La Louisiane, son bayou, sa moiteur, ses croyances mêlant vaudou et religion chrétienne, ses légendes, ses faits divers... Cette terre mystérieuse inspire un auteur-compositeur-interprète dijonnais : Swamps Burn Again. Sa musique en est totalement imprégnée. Des prêcheurs fous, un homme à deux visages, des sorcières, des tueurs en série peuplent le blues marécageux de cet artiste. « Je me vois comme un conteur. J'exorcise la face noire de l'Amérique, ses vieux démons », explique Nicolas Sba, aka Swamps Burn Again.
 
#studio3: "Serpent handler" de Swamps Burn Again


« Enfant, j'ai écouté beaucoup de blues grâce à mon père. Mais ensuite, j'ai joué dans plusieurs groupes, mené des projets dans la veine du rock français. Ce n'est qu'à l'été 2016, après que mon dernier groupe s'est séparé, que je suis revenu au blues. J'ai effacé tout ce que je faisais avant pour revenir à cette musique fondamentale, rugueuse, rocailleuse », se souvient le musicien, qui cite comme références Robert Johnson, Chuck Berry, Nick Cave ou Tom Waits.
 
#studio3 : "Killer Joe" de Swamps Burn Again



Ce retour aux sources a coïncidé avec l'envie de jouer seul. Swamps Burn Again perpétue la tradition du One-man band armé de sa guitare, de ses pédales à effets et de sa egg stomp box scratchée sur le dessus de sa chaussure qui génère une pulsation hypnotique. « Je me sens libre car je suis maître de tout. C'est aussi une mise à nu. Je suis seul face à moi-même... mais aussi face au public », explique Nicolas.

 
#studio3 la rencontre : Swamps Burn Again


Le Dijonnais a aussi un côté bricolo, épaulé par Robin Mory du studio dijonnais Triphon. Swamps Burn Again est toujours à la recherche du micro ou de l'instrument qui rendra son univers plus vintage encore. « J'aime le grain dans le son, le souffle des disques vinyle. J'adore aussi les vieux films d’épouvante des années 50. J'aimerais qu'on retrouve tout cela dans l'atmosphère de mes chansons ».


Swamps Burn Again prévoit de sortir un album ou un cinq titres en 2020. On le trouvera sur les plateformes, en CD mais surtout sur support vinyle. Évidemment ! En attendant la sortie de cette galette, découvrez les coulisses de l'enregistrement de #studio3. Voici la story Instagram de Swamps Burn Again !
 
#studio3 : la story de Swamps Burn Again


▶ Découvrez d'autres artistes sur le plateau d'#studio3#studio3 a été réalisé par les équipes de France 3 Bourgogne:
Mise en images : Patrick Genevois
Son : Antoine Bergey et Nicolas Tupinier
Lumières : Jean Picard
Cadreurs : Jean-Philippe Beulaygue et Eric Demangel
Techniciens vidéo : Vincent Chapuis et Cédric Torrelli
Scripte : Sandrine Brunel
Montage : Patrick Jouanin
Journaliste : Maryline Barate
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique