Rédiger son testament : les conseils d'un notaire

© Pixabay
© Pixabay

Le testament est-il utile ? Existe-t-il plusieurs formes de testament ? Lequel choisir ? Le notaire est-il obligatoire ? Maître Perrine Cerri, notaire, répond à nos questions.

Par Fatima Larbi

►Le testament est le meilleur moyen de préparer et organiser sa succession


Le testateur (celui qui rédige le testament) organise le  partage de ses biens car les règles successorales prévues par la loi ne  nous conviennent pas toujours, et aujourd’hui les modèles familiaux bougent beaucoup. Il est donc utile de faire un testament.

Établir un testament est un moyen de se protéger, mais aussi de protéger ses proches. Il permet de connaître les volontés du défunt et d'éviter des conflits et, même dans le cas du pacs, de faire hériter son conjoint qui sinon, n'aurait droit à rien.
Testament mode d'emploi

Maitre Perrine Cerri, invitée de l’émission Ensemble c’est mieux ! du mardi 11 juin 2019, répond à vos questions.
© Pixabay
© Pixabay


► C’est quoi un testament ?


Contrairement à une donation, le testament prendra effet au décès du testateur (celui qui rédige le testament)  au bénéfice du légataire (le bénéficiaire de la succession).

C’est un écrit  dans lequel toute personne majeure, saine d’esprit et disposant juridiquement de ses biens, fait part de ses volontés concernant la période après son décès, notamment en matière patrimoniale.

Il permet d’organiser la répartition du patrimoine, dans le respect des limites imposées par la loi. Par exemple, on ne peut pas déshériter ses enfants  il y a une part minimum qui leur est réservée. Il permet aussi de désigner un exécuteur testamentaire, d'organiser ses obsèques…

Rédiger un testament n’oblige pas à avoir recours à un notaire. Mais ce dernier peut donner un certain nombre de conseils pour éviter que l’écrit soit contesté. En effet, le testament est fait pour prendre des dispositions différentes de ce qui est prévu par la loi.
© Pixabay
© Pixabay


► Quelle forme de testament choisir ?


Il en existe trois, qui tous doivent être datés, signés et lisibles :

- le testament mystique est très peu utiliséIl est secret. L’auteur le remet au notaire dans une enveloppe, en présence de deux témoins et son contenu sera connu au décès du testateur.

- le testament olographe. Il suffit de rédiger ses volontés sur une feuille simple et de les signer pour que le testament soit olographe. C’est la forme la plus courante, qui ne nécessite pas la présence d’un notaire. Cependant les conseils d’un notaire permettent de prendre ses décisions en connaissance de cause et d'éviter les contestations. Mais attention à ne pas trop bien le cacher car il faudra qu’on puisse le découvrir au moment du décès. Il est aussi conseillé de le remettre à son notaire pour qu’il soit enregistré sur le fichier national des dernières volontés.

- le testament authentique se fait devant un notaire en présence d’un autre notaire ou de deux témoins. Il est rédigé par le notaire sous la dictée du testateur qui le signe. C’est un véritable acte notarié dont le coût est tarifé, environ une centaine d’euros.


Et pour éviter les contestations et les pressions sur le testataire,  le notaire ne peut pas hériter de son client et une aide à domicile ne peut pas recevoir de legs de la personne dont elle s’occupe.
Et on peut changer d’avis car le testament est modifiable jusqu’au moment du décès.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus