Tom Grundmann, qui a passé 31 heures en plongée sous-marine à Dijon, est décédé

Tom Grundmann est décédé mardi 12 décembre, alors qu'il procédait à l'entretien de son bateau. Il a réalisé un exploit à la piscine de Dijon lors du week-end du Téléthon en tenant plus de 31 heures sous l'eau.

Tom Grundmann dans une piscine lors d'un record à Morzine, en Haute-Savoie
Tom Grundmann dans une piscine lors d'un record à Morzine, en Haute-Savoie © France 3
Le plongeur Tom Grundmann est décédé à 44 ans, mardi 12 décembre, annonce la Fédération française d'études et de Sports Sous-Marins (FFSEM) de Haute-Savoie.

"[Il] vient de décéder aujourd'hui alors qu'il procédait à l'entretien de son bateau, hors de toute action de plongée", indique le communiqué diffusé mardi soir. Il était au bord du lac Léman, à Sciez. Tom Grundmann était le fondateur et l'animateur de l'école de plongée "Les P'tites Bulles", à Sciez (Haute-Savoie).

"Sa mort n'est pas liée à son record", selon le Jean-Pierre Guerret, président du comité départemental de la FFESSM de Haute Savoie. Elle est dûe à un problème cardiaque. "Il n'y a pas de raisons de faire des recherches médicales sur ce sujet", précise-t-il.

Il était resté immergé plus de 31 heures sous l'eau en plongée sous-marine, à la piscine olympique de Dijon, le 8 et 9 décembre, pour battre le record d'autonomie complète sous l'eau. Une perfomance réalisée dans le cadre du Téléthon. Pour l'occasion, le plongeur avait apporté 8 bouteilles d'air compressé sous l'eau. Il communiquait avec l'extérieur à l'aide d'une système de plaquettes et d'un crayon.

"Au-delà du record personnel, il s’agissait surtout pour lui de participer activement au Téléthon en apportant indirectement une contribution financière remarquée pour la recherche médicale", fait savoir la Fédération.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport téléthon société solidarité