Une manifestation de soutien à la Palestine interdite à Dijon

La préfecture de Côte-d'Or a décidé d'interdire un rassemblement "pour la paix entre Israëliens et Palestiniens", prévu ce vendredi à 17h place du Bareuzai à Dijon. En raison notamment de possibles troubles à l'ordre public.

Archives.
Archives. © Hélène Assekour / France 3 Bourgogne

Le rassemblement était prévu ce vendredi 14 mai après-midi à 17h place du Bareuzai à Dijon. L'appel avait été lancé sur plusieurs réseaux sociaux, "pour la paix entre Israëliens et Palestiniens". Mais la préfecture de Côte-d'Or vient de prendre un arêté interdisant la manifestation.

 

"Possibles démonstrations d'hostilité"

arrêté de la préfecture de Côte-d'Or

Les autorités expliquent n'avoir reçu aucune déclaration de manifestation. Un courriel a bien été reçu par les services de l'Etat jeudi soir, mais "sans qu'il soit fait mention du nombre de manifestants". La préfecture estime en outre que les divergences de perception de la situation au Proche-Orient font craindre "de possibles démonstrations d'hostilité". Et de conclure que, dans ces circonstances, l'interdiction de la manifestation est la seule façon de garantir l'ordre public.

 

A Paris, une manifestation pro-palestienne prévue samedi 15 mai a également été interdite, conformément à la demande du ministre de l'intérieur. Une décision qui a scandalisé l'association France Palestine Solidarité.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social