Université de Bourgogne : une application permet de trouver de la place à la bibliothèque

Les étudiants de l’université de Bourgogne, à Dijon, peuvent savoir en temps réel s’il y a de la place à la bibliothèque universitaire (BU). Ceci grâce à une application gratuite qu’ils peuvent installer sur leurs les smartphones.
 
© Pixabay
Tout comme on regarde son smartphone pour connaître la météo du jour, il est désormais possible de savoir s'il y a de la place à la bibliothèque universitaire (BU).

Il n’est pas toujours facile pour le 34 000 étudiants inscrits à l’université de Bourgogne, à Dijon, de trouver une place pour travailler à la BU. Il arrive même que certains d'entre eux attendent ou préférent changer de programme pour aller travailler ailleurs.

Grâce à l’application "Affluences", tout cela est terminé, fini les files d’attente !

Depuis quelques jours, avec cette application, on peut connaître le nombre de places disponibles sans se déplacer.

Sur l’écran, à côté du nom de l’établissement, une barre horizontale donne en temps réel le taux d’occupation de l’établissement.
Cette information est obtenue grâce à des capteurs, installés à l’entrée sur des portiques. Ils comptabilisent toutes les entrées et sorties qui sont ensuite rapportées à la jauge du site.

L’application permet également aux étudiants de réserver des salles de travail en groupe.

Pour l’instant, sur les 8 grandes bibliothèques que compte le campus de Dijon, seules deux sont équipées de cette application. Il s’agit de la plus grande, la bibliothèque universitaire (BU) droit-lettres qui dispose de 1 064 places et de celle de l’IAE (institut d'administration des entreprises).
La Burgundy School of Business de Dijon propose également cet outil à ses étudiants.
     
Dès l’an prochain, l’application "Affluences" va être déployée sur d’autres bibliothèques du campus : la BU santé, la bibliothèque des IUT...
Le futur "Learning center", une sorte de bibliothèque "high-tech", en sera également équipé. Il doit ouvrir en octobre 2020. 

"Cela donnera une vue d’ensemble. Les étudiants pourront choisir leur bibliothèque en fonction de la place disponible et ainsi découvrir certains sites qu’ils ne fréquentaient pas."Alexandre Fournier, vice président de l'UB, délégué au numérique


Cette application, créée pour faire face au manque de place dans les bibliothèques, a déjà fait ses preuves ailleurs. Dès 2014, elle équipe la BPI (bibliothèque publique d’information) au centre Georges Pompidou à Paris. En 2015, c’est au tour de la Bibliothèque nationale de France (BNF) et des bibliothèques universitaires de l’université Paris-Sorbonne de l’adopter.
Depuis, "Afluences" s’est développé dans 12 pays et équipe aussi bien des bibliothèques que des musées ou des sites touristiques.

Cette application, achetée par l’université de Bourgogne, est gratuite pour les utilisateurs. Elle peut être téléchargée en quelques secondes sur tous les smartphones (Android ou iPhone).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société économie numérique innovation sorties et loisirs