Vidéo. Quels sont les différents bars à thème dijonnais ?

Publié le Mis à jour le

À Dijon, plusieurs cafés et bars ont un thème spécifique. Après les chats, les jeux ou encore les cafés polyglottes, un nouveau bar à thème est né. On y consomme qu'une seule chose : des céréales ! 

C’est le nouveau-né dans la communauté des bars à thème dijonnais. Inspiré d’un concept américain, My Flakes ouvre ses portes le vendredi 21 février 2020. Le concept est simple, composer son bol de céréales en le modelant à sa guise en choisissant  le lait, le napage ou encore un biscuit d'accompagnement. Son créateur, Amir Berkane, propose une quinzaine de variétés de céréales, à déguster tout au long de la journée. Plus d'une dizaine sont importés des Etats-Unis. Passionné par la culture US, le jeune homme s’est finalement lancé dans ce projet qu’il mûrissait depuis de longues années. 

 


Autre ambiance du côté du Dé Masqué. Situé au 55 de la rue Monge, ce café associatif s’est spécialisé dans les jeux de sociétés. Tous les jours, du mardi au samedi, clients et bénévoles se pressent pour accompagner leur verre d’une partie de Jumanji ou de Loup-Garou par exemple. Sur place, 850 jeux différents sont disponibles dans les trois salles que compte le bar. Les 40 bénévoles de l'association sont également sur place pour conseiller les joueurs ou encore pour leur expliquer les règles des différents jeux.
Il est possible d’adhérer à l’association (10 euros l’année) ou bien de payer pour une soirée unique (3,50 euros).

 


Au Meltdown, rue Desovges, le jeu est également le crédo, mais sur écran cette fois. Cette enseigne, déjà implanté dans d’autres villes, propose un accès en libre-service aux jeux sur ordinateurs ou sur consoles. Le tout dans une ambiance apocalyptique, ornée de bois, métal et pierre. Des « stream », vidéos des matchs de esport disputés, sont également diffusés. Sur son site, le bar se vante d’ailleurs d’en avoir diffusé 7189 heures depuis son ouverture en avril 2017.
Depuis quelques temps également, un partenariat avec l'association Glitch permet d'organiser des tournois de esport. Mais Laurent Meneault, représentant du Meltdown, tient tout de même à nuancer : « Nous ne sommes pas un cyber-café ». Dans ce sens, le 53 de la rue Devosges propose également des soirées à thème. Liées à a la culture "geek" ou non. À ce propos, il se remémore une récente soirée : « On a fait une soirée plage, on avait mis du sable par terre, c'était vraiment sympa». Le bar a également misé sur la mixologie. Cette science du cocktail, sorte de cuisine gastronomique version apéro. 
 


L’Alhambra c’est l’endroit qu’a choisi l'association café polyglotte pour y établir ses ateliers de discussions en langues étrangères. Deux fois par semaine, une cinquantaine de personnes se presse au 3 rue Marceau pour discuter en anglais, en allemand, en espagnol ou encore en italien.
Depuis quatre ans, on y vient quelques minutes ou quelques heures pour dialoguer et mettre en pratique un niveau de langue oublié en échange d’une consommation.
Sylvie Colin, la maitresse de maison se réjouït de recevoir cette association et confie qu'elle n'est dû qu'au hasard : « Cela s’est fait totalement par hasard, sur ma terrasse. L’association cherchait un nouvel endroit pour vivre et comme je parle anglais et espagnol on a discuté. » 
 


Où se trouvent les bars et cafés à thème dijonnais ?

 
 Depuis plusieurs années, les bars se sont affranchis d’une certaine coutume où l’on ne venait que pour consommer son café ou boire un verre après le travail. Le Larousse définit d'ailleurs le bar comme un "lieu où l'on consomme des boissons" ou encore "débit de boissons où les consommateurs se tiennent debout, ou assis sur de hauts tabourets".
Alors les bars et cafés à thèmes se sont développés, accolant un adjectif derrière le mot-clé bar. Une façon d’enrichir son offre et d’attirer un public plus ciblé et aussi bien intéressé par l’offre de consommation que par l'atmosphère du lieu.