Les barbecues-planchas haut de gamme de ce Bourguignon font un tabac

D'abord pour un usage personnel, Stéphane Rousselet a commencé à fabriquer un concept de barbecue-braséro-plancha à bois en 2021. Aujourd'hui chef d'entreprise avec 12 employés, le Côte-d'Orien voit toujours plus grand avec de perpétuels nouveaux équipements.

En 2021, Stéphane Rousselet, usineur originaire de Saint-Rémy près de Montbard (Côte-d'Or), veut une plancha sans gaz ni électricité. Avec son voisin chaudronnier, ils imaginent un concept d'appareil haut de gamme alliant barbecue-plancha-braséro avec un chauffage au bois. 

D'abord pour lui et ses proches, l'ouvrage plaît de plus en plus et le Côte-d'Orien décide d'en produire en plus grand nombre. Aujourd'hui il a son entreprise, 12 employés et plusieurs modèles innovants.

"Je voulais ma plancha à moi"

Stéphane Rousselet voulait créer quelque chose qui répondait à ses besoins, il raconte : "Je ne voulais pas d'un appareil qu'on trouve sur le marché, je voulais ma plancha à moi. Qui n'utilisait ni le gaz, ni l'électricité. On a travaillé avec mon voisin chaudronnier pour créer quelque chose de toutes pièces." 

Le résultat est donc ce concept de barbecue-braséro-plancha avec un chauffage à bois. Très vite le produit séduit ses proches, il en produit alors pour sa famille et ses amis. Mais il était loin d'imaginer que cela irait plus loin. 

"Après en avoir fait une dizaine, il y avait toujours plus d'engouement, alors j'ai décidé de lancer la production."

Stéphane Rousselet

dirigeant et fondateur de RC Concept

Le dirigeant de l'entreprise MG Rousselet, spécialisée dans l'usinage de pièces mécaniques, a ainsi fait de la place pour produire en plus grand nombre les braséros.

"Il peut durer toute la vie"

Pourquoi cet appareil est-il considéré comme haut de gamme ? Si son prix de base varie entre 2 080 € pour le plus petit et 2 365 € pour le plus gros, c'est parce que Stéphane Rousselet voulait faire un produit durable. 

"On a des matériaux renforcés qui permettent d'assurer la solidité du produit. La plaque de cuisson par exemple est de 12 mm d'épaisseur, et c'est le cas pour toutes les parties. Bien entretenu, il peut durer toute la vie. C'était une volonté de faire quelque chose d'indestructible, surtout par rapport à ce qu'on peut trouver sur le marché."

Un appareil entièrement personnalisable

Une autre fantaisie de Stéphane Rousselet, c'est de mettre au point de nombreux accessoires pour améliorer son appareil. Ainsi, il est possible d'ajouter un support wok, un four à pizza, un tournebroche, ou encore des supports pour manger autour du barbecue. 

Tous compatibles avec le braséro d'origine, encore une volonté d'appliquer le maître-mot de Stéphane Rousselet : la durabilité. "Je ne veux pas que le produit devienne obsolète parce qu'il ne peut plus intégrer les nouveaux accessoires", assure-t-il. 

En plus des équipements interchangeables, il y a différents coloris et styles disponibles. "Je veux vraiment que les gens s'identifient à leur barbecue en le personnalisant autant que possible."

Pour la suite, seul le fondateur sait de quoi l'avenir sera fait au niveau des équipements : "J'aime que ce soit une surprise. Je ne le dis à personne, pas même à ma femme !"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité