"Des casseroles qui font avancer la France" : le tweet du fabricant Cristel au président Macron, un tremplin pour la marque française ?

Depuis son allocution, les déplacements d’Emmanuel Macron s’accompagnent de "casserolades". Après avoir déclaré la semaine dernière que les casseroles ne font "pas avancer la France", il n’en fallait pas plus pour que le fabricant d’articles culinaires Cristel, basé à Fesches-le-Châtel (Doubs), réponde sur Twitter au président. Une touche d’humour qui leur a permis de mettre en avant leur savoir-faire.

"Monsieur le Président, chez CristelFrance, nous fabriquons des casseroles qui font avancer la France !!!". Voici ce que tweetait la semaine dernière le fabricant d’articles culinaires Cristel, en réponse au président de la République. La veille, le mercredi 19 avril, Emmanuel Macron avait déclaré que les casseroles, brandies par les manifestants opposés à la réforme des retraites, ne font pas "avancer la France". 

L’entreprise Cristel, née il y plus de 30 ans et basée à Fesches-le-Châtel (Doubs), a vu là l’occasion parfaite de mettre en avant ses "collections inox certifiées Origine France Garantie". Les réactions ne se sont pas faites attendre : le tweet comptabilise à ce jour plus de 600.000 vues, 11.000 "j’aime" et plus de 400 commentaires, un record. 

S’il est peu probable que les manifestants se servent de ces casseroles haut de gamme notamment utilisées dans Top Chef, le clin d'œil à l’actualité a été bien accueilli, comme le raconte Damien Dodane, le directeur général délégué : "Ça a été bien reçu, les gens ont été amusés et les réactions positives. Nous avons eu des retours de nos clients, par effet communautaire, ainsi que de personnes qui ne nous connaissaient pas". 

Un tweet devenu viral 

Résultat ? Les visites sur le site ont augmenté de 100% sur les quatre jours qui ont suivi la publication, s’est réjoui Damien Dodane, à l’origine de cette idée mais "surpris" par l’ampleur du buzz. Concernant les commandes, il précise : "Ça a apporté un petit sursaut et nous ferons le bilan sur le mois, mais ce n’était pas fait pour ça", tient-il à souligner. 

"C’était une façon de faire un éclairage sur les PME qui se battent au quotidien pour une fabrication française en étant engagées dans l’économie locale et nationale", complète le directeur, qui indique avoir la sensation, en tant qu’entreprise, "de prendre notre place dans la société et de le faire de manière responsable".

"C’était une façon de faire un éclairage sur les PME qui se battent au quotidien pour une fabrication française en étant engagées dans l’économie locale et nationale."

Damien Dodane, directeur général délégué de Cristel

Cristel, détentrice depuis 2009 du label Entreprise du Patrimoine Vivant et depuis 2022 entreprise à mission, est une des 7 marques de casseroles made in France. Elle emploie une centaine de personnes et "fait rayonner la culture française" en vendant ses produits dans une quarantaine de pays. 

Bien que le directeur de Cristel réaffirme le fait d’être un fabricant et non pas une agence de communication, le déplacement d’Emmanuel Macron jeudi 27 avril dans le Doubs remet les casseroles sur la table. La CGT et plusieurs syndicats ont bien l'intention de "casseroler" sur le rond-point Malraux à Pontarlier, situé à quelques kilomètres du Château de Joux où Emmanuel Macron vient commémorer le 175e anniversaire de l'abolition de l'esclavage.