Meursault, Corton-Charlemagne, Chassagne-Montrachet... un groupe lyonnais rachète le domaine viticole des Terres de Velle près de Beaune

Ce lundi 4 septembre, le groupe Solexia, installé à Lyon, a annoncé avoir fait l'acquisition les Terres de Velle à Auxey-Duresses, sur la côte de Beaune (Côte-d'Or). Le domaine viticole produit de grands noms du vin comme du Meursault, du Corton-Charlemagne ou encore du Chassagne-Montrachet.

"Nous cherchions un domaine à reprendre exclusivement en Côte d’or, c’est chose faite aujourd’hui et c’est véritablement un rêve qui se concrétise". Dans un communiqué publié ce lundi 4 septembre, le président-fondateur du groupe Solexia, Hervé Kratiroff ne cache pas sa joie.

Son fonds d'investissement basé à Lyon, a fait l'acquisition en juillet dernier du domaine viticole des Terres de Velle à Auxey-Duresses, sur la côte de Beaune (Côte-d'Or).

Une jeune domaine, qui a vu le jour en 2009 et qui produit chaque année 16 vins à partir des récoltes sur ses sept hectares de vignes. Il emploie quatre personnes. L'année dernière, 48 000 bouteilles ont été produites. Côté blancs : 50% de Chardonnay et 10% d’Aligoté, et côté rouges : 40% de Pinot noir.

"C'est un beau challenge en Bourgogne où l'on devient généralement vigneron par filiation", écrit le groupe Solexia, dirigé par Hervé Kratiroff donc mais aussi Eric Versini. Créé il y a 18 ans, le fonds d'investissement cible habituellement des entreprises agroalimentaires. Il a par ailleurs ouvert à Lyon un restaurant gastronomique dédié aux vins de Bourgogne. 

► À LIRE AUSSI : Face à une demande en hausse, les vins de Bourgogne victimes de leur succès

En reprenant les Terres de Velle, Solexia acquiert un domaine où l'on retrouve toutes les appellations de la Côte de Beaune : Meursault, Puligny ou Chassagne, les Auxey, Santenay, Volnay, Savigny ou encore Monthélie. Le domaine sera toujours géré par Sophie et Fabrice Laronze, qui sont actuellement en place.

L'année dernière, Solexia a affiché un chiffre d'affaires de 113 millions d'euros. Le groupe compte 14 entreprises et 492 salariés. Avec ce rachat, l'entreprise espère faire grimper le chiffre d'affaires du domaine, de 800 000 à 2 millions d'euros.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité