Plaintes et enquête ouverte : quatre choses à savoir sur les fluoroquinolones, ces antibiotiques soupçonnés d'effets indésirables graves

Les antibiotiques de la famille des "quinolones ou fluoroquinolones" sont-ils dangereux ? Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris en mars après une vingtaine de plaintes reçues.

En octobre dernier, Clément Mortureux, un Dijonnais de 26 ans, s'est faire prescrire par son médecin de la lévofloxacine. Ce médicament est de la famille des "quinolones ou fluoroquinolones", une classe d'antibiotiques qui peuvent être prescrits lors d'infections bactériennes. Mal utilisés, ils peuvent aussi être à l’origine d’effets indésirables, parfois graves et invalidants. Depuis qu'il en a ingéré, le jeune homme vit un calvaire au quotidien.

► À LIRE AUSSI : TÉMOIGNAGE. "Je suis mort de l'intérieur" : à 26 ans, Clément est victime de graves effets secondaires d'un antibiotique

Le pôle santé publique du parquet de Paris a ouvert une enquête en mars pour "blessures involontaires et tromperie" après avoir reçu une vingtaine de plaintes d'usagers de fluoroquinolones. Ils affirment avoir subi "des effets indésirables anormaux" suite à la consommation de ces antibiotiques.

À quoi servent ces antibiotiques ?

Les fluoroquinolones sont une classe d’antibiotiques utilisés notamment pour le traitement d’infections respiratoires et des voies urinaires. Selon le Dr Romain Thévenoux de l'Ordre des médecins de Côte-d'Or, "c’est un antibiotique assez classique qui fait partie des recommandations." Ils doivent être prescrits et faire l'objet d'une analyse bénéfice-risque en amont. "Les antibiotiques de la famille des fluoroquinolones sont indispensables dans l'arsenal de tous les médecins généralistes aujourd'hui." 

Quels sont les effets indésirables ?

Les principaux effets secondaires associés à cette classe d'antibiotiques sont "les tendinopathies, les troubles du rythme cardiaque, les neuropathies périphériques et les réactions de photosensibilité", si l'on se réfère au dictionnaire Vidal.

Ces effets indésirables et les dommages permanents des fluoroquinolones sont signalés depuis de nombreuses années. Ces risques importants avaient déjà été identifiés par les agences de santé, l'ANSM (l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) en France depuis 2015, et par l'Agence européenne du médicament en 2018. Certains effets secondaires peuvent être très graves, parfois irréversibles. Dans certains cas, des troubles neurologiques peuvent entraîner des paralysies.

Les médecins doivent-ils être prudents ?

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a depuis plusieurs années fait des recommandations aux médecins généralistes. Les fluoroquinolones doivent être réservées à certaines infections pour lesquelles "leur utilisation est indispensable et doivent être évitées dans des situations où d’autres antibiotiques peuvent être utilisés." 

"Ces antibiotiques sont sévèrement restreints depuis 5 ans", souligne Philippe Corville, ingénieur et président de l’association d’aide et d’information sur les effets délétères des fluoroquinolones "Ce sont des médicaments hypertoxiques qui transforment des gens qui ont un petit problème de santé en des gens potentiellement handicapés à vie. C’est très grave"

Sur le groupe Facebook de l'association, on compte près de 860 membres et des victimes de tout âge.  

L'impact sur la santé est-il minimisé par les autorités ?

"Les premières alertes aux États-Unis datent de 2016, soit huit ans. Les plus hautes autorités en matière de pharmacovigilance sont au courant", précise Philippe Corville tout en ajoutant que "ces médicaments sont nécessaires pour des infections graves."

En France, l'Agence du médicament travaille pour une amélioration de la communication pour le patient au moment de la prescription ."À chaque fois que je prescris ce genre de médicaments, je demande toujours si le patient a eu des problèmes de tendinopathie. Si oui, je ne prescris pas. On ne met pas de fluoroquinolone sur une simple angine", insiste le Dr Romain Thevenoud, président de l'Ordre des Médecins de Côte-d'Or.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité