Cet article date de plus de 6 ans

Saulieu : La Fête du charolais 2015 se déroule sur fond de crise de l’élevage

Comme tous les ans au mois d’août, la ville de Saulieu, en Côte-d’Or, accueille la Fête du charolais. Les éleveurs y présentent leurs plus beaux animaux. Mais, cette année, la crise que connaît l’élevage français est dans tous les esprits.
La race charolaise est réputée dans le monde entier pour sa viande de très haute qualité, à la fois persillée et très tendre.
La race charolaise est réputée dans le monde entier pour sa viande de très haute qualité, à la fois persillée et très tendre. © Damien Rabeisen


C’est quoi la Fête du charolais ?

L’édition 2015 de la Fête du charolais se déroule du vendredi 21 au dimanche 23 août. Comme le veut la tradition, les éleveurs se retrouvent à Saulieu le week-end suivant l'Assomption. Au programme : concours d’élevage (ovins, avicoles et équestres), dégustations de viande charolaise, animations équestres folkloriques, exposition de matériels anciens…

Pour les professionnels de la filière viande, ce rendez-vous annuel est important, car il permet de rencontrer les acheteurs et de prendre le pouls du marché.
Mais, cette année, le contexte est très particulier. Depuis des semaines, les manifestations d’éleveurs bovins, d’éleveurs laitiers, et maintenant de producteurs de porcs, se multiplient. Ils protestent contre la faiblesse des prix, qui ne leur permet pas de couvrir leurs coûts de production.

La Fête du charolais à Saulieu est un rendez-vous important pour les professionnels de la filière viande.
La Fête du charolais à Saulieu est un rendez-vous important pour les professionnels de la filière viande. © Damien Rabeisen


Quelles sont les mesures prises face à la crise ?

Face à cette crise, le gouvernement a annoncé le 22 juillet un plan d'urgence pour les éleveurs de 600 millions d'euros, sous la forme de 100 millions d'annulations de charges et cotisations et de 500 millions de reports.

Par ailleurs, des cellules d'urgence départementales regroupant l'État, les banques et la Médiation du crédit, ont été activées. Objectif : étudier au cas par cas les dossiers des exploitations les plus en difficulté et restructurer leurs prêts.

© Damien Rabeisen

Quel avenir pour l’élevage français ?

Mais au delà de ces mesures destinées à soulager les éleveurs français, cette crise est liée au contexte économique mondial : embargo russe, charges sociales plus faibles dans les pays voisins et besoin de trouver de nouveaux marchés. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a donc demandé la tenue d'un conseil européen extraordinaire des ministres de l'Agriculture qui aura lieu le 7 septembre.

D’ici là, pour maintenir la pression, les éleveurs comptent aller manifester à Paris le 3 septembre, à l'appel de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles). 
En effet, ces mesures sont jugées insuffisantes dans le monde agricole. "Beaucoup de dispositifs sont déjà actés" et les mesures restent "insuffisantes" sur le long terme, estiment les représentants des éleveurs.

durée de la vidéo: 01 min 52
Saulieu : La Fête du charolais 2015 se déroule sur fond de crise de l'élevage

Reportage : Marianne Picoche et Damien Rabeisen / Montage : Patrick Jouanin / Intervenants :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie