Sport : les Dragon Ladies de Bourgogne ont participé à la Vogalonga de Venise

Les Dragon Ladies du club de canoë-kayak de Saint-Jean-de-Losne, en Côte-d'Or, ont participé à la Vogalonga de Venise dimanche 24 mai 2015. Ce marathon nautique a rassemblé 2000 embarcations à pagaies venues du monde entier.

Malades du cancer du sein, elles sont en traitement, en rémission ou guéries et s’entraînaient depuis plusieurs mois. Dix Bourguignonnes du club de La Pagaie des bords de Saône et douze Franc-Comtoises du Sport nautique bisontin (SNB) ont pris le départ de la Vogalonga, à Venise ce week-end, à bord de leurs dragon-boats. Ces femmes, âgées de 40 à 66 ans, ont parcouru 32 kilomètres à travers les canaux et la lagune de Venise.

Une randonnée sur l’eau pour se sentir bien

La Vogalonga n’est pas vraiment une compétition : le chronomètre compte peu. C'est le "marathon" idéal pour les Dragon Ladies, pour qui le plus important est d’être ensemble. Ces femmes, qui n’auraient jamais dû se rencontrer, avaient ce week-end un objectif commun et l'envie de réussir en équipe. Convaincues des bienfaits du sport, la plupart des filles ayant participé à cette édition de la Vogalonga vont continuer le dragon-boat.

 

Reportage à Venise de Anne Berger et Isabelle Rivierre avec :
  • Catherine Damet, Dragon lady de la Saône
  • Valérie Hilaire, Dragon lady de la Saône
  • Patricia Faudot, Les Pagaies des bords de Saône
  • Edith Michel-Amadry, Dragon lady du Doubs

Faire pagayer des femmes atteintes par le cancer du sein sur un dragon-boat est une idée du docteur canadien Mc Kenzi, qui lui est venue en 1996. Et les résultats sont concluants : le mouvement de pagaie, du haut vers le bas, a un effet actif sur la musculature. Les premières participantes ont remarqué une amélioration de la mobilité de leur épaule. L’idée a par la suite fait son bout de chemin en se développant dans le monde entier, notamment en Bourgogne. En 2014, alors qu’elle participe à la Vogalonga avec son équipe du club de La Pagaie des bords de Saône, Patricia Faudot rencontre les Dragon Ladies de Nancy. Elle décide alors de former une équipe dans la région.

En France, une femme sur huit sera atteinte d'un cancer du sein dans sa vie. En Bourgogne en 2013, ce sont près de 2800 femmes qui ont été touchées.