Côte-d’Or : l’entreprise pharmaceutique Inventiva accroît sa coopération avec l’Américain AbbVie

La société de biotechnologie Inventiva (ex-Laboratoires Fournier repris par ses cadres au laboratoire américain Abbott) est située à Daix, dans l'agglomération de Dijon. / © Jean-Christophe Tardivon / Maxppp
La société de biotechnologie Inventiva (ex-Laboratoires Fournier repris par ses cadres au laboratoire américain Abbott) est située à Daix, dans l'agglomération de Dijon. / © Jean-Christophe Tardivon / Maxppp

La société de recherche biopharmaceutique Inventiva, située à Daix dans l’agglomération dijonnaise, va accroitre sa coopération avec son partenaire américain AbbVie.

Par avec AFP

La société Inventiva est entrée en Bourse en février 2017. Inventiva est l'héritière du groupe pharmaceutique et parapharmaceutique dijonnais Fournier.

En 2006, son activité pharmaceutique avait été cédée au belge Solvay, trois ans avant que celui-ci ne décide à son tour de se recentrer sur la chimie. Les activités pharmaceutiques de Solvay avaient alors été reprises par l'américain Abbott, qui lui-même a donné leur indépendance à ses activités de recherche sous le nom d'Abbvie.

La coopération accrue avec l’Américain AbbVie vise à développer de nouveaux antagonistes oraux de ROR-gamma, une piste prometteuse pour le traitement des maladies auto-immunes.

L’entreprise de biotech Inventiva est installée à Daix, dans l'agglomération dijonnaise.
L’entreprise de biotech Inventiva est installée à Daix, dans l'agglomération dijonnaise.



Les modalités financières de cette coopération n'ont pas été précisées. 
Inventiva précise qu'elle recevra "une rémunération pour des prestations de recherche (...) et des paiements d'étapes si un nouveau candidat est identifié". Comme c'est la règle dans ce type d'accord, "Inventiva sera aussi éligible à recevoir des paiements d'étapes au cours du développement clinique et de la commercialisation, ainsi qu'à des redevances sur les ventes" des médicaments mis au point.

Dans ce champ de recherche, AbbVie va par ailleurs abandonner les recherches de phase 1 de son antagoniste ROR-gamma le plus avancé. L'ABBV-553 est une molécule ciblant le psoriasis, une indication non ciblée par Inventiva, précise le groupe bourguignon lundi 4 septembre 2017.





A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne