Covid-19 : l'EHPAD de Montferrand-le-Château s'organise à l'heure de la deuxième vague

Les cas de Covid-19 se multiplient en Bourgogne-Franche-Comté. Comment les Ephad s'organisent pour que le virus ne rentre pas dans leurs établissements ? À Montferrand-le-Château (Doubs), comme dans d'autres EHPAD, des solutions ont été trouvée pour éviter d'éventuels contaminations.

A Montferrand-le-Château, une salle de visite a été préparée pour éviter de circuler dans l'établissement.
A Montferrand-le-Château, une salle de visite a été préparée pour éviter de circuler dans l'établissement. © LE MOING Fabienne - France Télévisions
Tous les jours, Marlène Thomas ou l'une de ses sœurs, vient rendre visite à leur mère. Depuis une semaine, elles ne vont plus la voir dans sa chambre. Une salle de visite a été préparée pour éviter de circuler dans l'établissement. Une solution pour maintenir le lien. 

"Il ne faut pas qu’ils les reconfinent sinon, ils vont mourir de solitude", s’inquiète Marlène Thomas. 

La pièce ressemble à un parloir. Les tables sont séparées, tandis que visiteurs et résidents se font face. À l’Ehpad Jean XXIII, comme dans d'autres, les équipes ont tiré les leçons du confinement. 

"Lors du premier confinement on s’est aperçu que même si les résidents allaient plutôt bien d’un point de vu clinique, on pouvait avoir des augmentations des troubles cognitifs", explique Samuel Robbe, le directeur de l’Ehpad. Il continue : "Il est clair que le fait de ne pas voir leur famille pendant un certain temps a dû les perturber".

C’est dur de leur dire de ne pas toucher leurs parents

Déborah Cocot

Chaque après-midi, 25 à 30 résidents reçoivent une visite. L'établissement a dû renforcer son équipe avec deux salariés à l'accueil pour que les résidents puissent discuter, et même jouer aux dominos ! 

Mais difficile d’abandonner totalement les contacts physiques. "C’est dur de leur dire de ne pas toucher leurs parents, certains font quand même des bisous et des câlins, mais on leur dit qu’il ne faut pas. Pour ne pas qu’ils propagent le virus, pour qu’ils pensent à leur famille", explique Déborah Cocot, agent de soin à l’Ehpad Jean XXIII.

La semaine dernière, sur les 22 clusters recensés en BFC, 12 étaient dans des établissements médicaux sociaux. Mais depuis le début de l'épidémie, aucun résident n'a attrapé la Covid-19 dans cet établissement.
A Montferrand-le-Château, l'EHPAD s'organise à l'heure de la deuxième vague de Covid-19
Un reportage de : BRUNNARIUS Isabelle et LE MOING Fabienne

Avec :
Marlène Thomas
Fille de résidente de l'Ehpad Jean XXIII
Samuel Robbe
Directeur de l'Ehpad Jean XXIII
Denise Thomas Résidente de l'Ehpad Jean XXIII
Déborah Cocot Agent de soin à l'Ehpad Jean XXIII

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19