Covid-19 : la Suisse durcit ses mesures jusqu'au 24 janvier 2022, ce qu'il faut savoir...

Publié le
Écrit par Sarah Rebouh
Les voisins suisses durcissent les mesures sanitaires liées au Covid-19.
Les voisins suisses durcissent les mesures sanitaires liées au Covid-19. © VINCENT ISORE / MAXPPP

Le Conseil fédéral suisse a décidé de nouvelles mesures qui entrent en vigueur lundi 6 décembre et jusqu'au 24 janvier 2022 au moins. On vous explique.

Plusieurs mesures complémentaires entrent en vigueur en Suisse voisine, ce lundi 6 décembre, pour tenter de freiner la propagation du Covid-19, et plus particulièrement du variant Omicron. Le Conseil fédéral a annoncé ces mesures vendredi. Elles doivent durer au moins jusqu'au 24 janvier 2022. "Le nombre d'hospitalisation a doublé en l'espace de deux semaines" a expliqué Alain Berset, membre du Conseil fédéral suisse. 

De plus, deux cas confirmés du variant Omicron ont été annoncés jeudi sur le campus de Founex (VD) de l'Ecole internationale de Genève. L'ensemble des élèves et du personnel du campus - soit quelque 2000 personnes - ont été mis en quarantaine ont annoncé nos confrères de la RTS

Les mesures en vigueur lundi 6 décembre 

 Suppression des quarantaines lors de l'entrée en Suisse 

Toute personne arrivant de l'étranger doit présenter un test PCR négatif avant d'entrer sur le territoire helvétique, puis faire un deuxième test, soit PCR, soit antigénique, entre le quatrième et le septième jour après l'arrivée. Seuls les frontaliers en sont exempts.

La Suisse a décidé d'une extension de l'obligation du certificat Covid, à toutes manifestations extérieures, dès 300 personnes.

Le port du masque à l'intérieur est également étendu à l'intérieur. Comme en France, le masque est désormais obligatoire partout où le certificat l'est aussi.

Le télétravail est fortement recommandé.

Les restaurants, bars, discothèques et les installations et établissements accessibles au public dans les domaines de la culture, du divertissement, des loisirs et du sport peuvent choisir de limiter l'accès aux personnes de plus de 16 ans titulaires d'un certificat. En clair, les gérants et organisateurs ont désormais la possibilité s'ils le souhaitent de restreindre l'accès aux manifestations et aux établissements aux seules personnes vaccinées ou guéries (règle des 2G). En échange de l'application de la règle des 2G, le masque n'a plus besoin d'être imposé à l'intérieur, pas plus que l'obligation de faire asseoir la clientèle. 

 La durée de validité des tests rapides antigéniques pour bénéficier d'un pass sanitaire est réduite à 24 heures.

"Si on ne veut pas de mesures plus dures, on peut changer son comportement : être plus prudent, faire attention à l'hygiène des mains et aux distances, réduire les contacts qui ne sont pas absolument indispensables et travailler à la maison si on le peut", a rappelé le conseiller fédéral Alain Berset.

Du côté de l'Allemagne, a annoncé jeudi un confinement pour les personnes non-vaccinées a été annoncé jeudi. Le pays se prépare également à une obligation vaccinale.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.