Covid-19 : la Nièvre passe en état d'urgence sanitaire, de nouvelles mesures annoncées

Publié le

Après la Saône-et-Loire, c'est la Nièvre qui renforce son protocole sanitaire. La préfete a annoncé de nouvelles mesures.

Le 8 octobre dernier, la Nièvre (ainsi que le Morbihan) quittaient la zone d'alerte. Mais l'état d'urgence sanitaire ayant été réactivé dans tout le pays à compter de ce samedi 17 octobre, Sylvie Houspic, préfète de la Nièvre, annonce de nouvelles mesures dans toutes les communes du département, pour une durée minimum de quatre semaines. Hier, la Saône-et-Loire annonçait elle aussi un renforcement de son protocole sanitaire.

Quelles sont les nouvelles mesures annoncées 

  • Port du masque obligatoire pour toute personne de onze ans et plus :
    • sur les foires, marchés couverts ou non, brocantes, vide-greniers, pour toutes les personnes présentes (badauts, clients et exposants)
    • sur toutes les fêtes foraines
    • dans les cimetières
    • aux abords des établissements recevant du public (établissements d'éveil, d'enseignement et de formation, centres de vacances, établissements sportifs, etc.)
       
  • Dans les établissements recevant du public (ERP), de type L (salles polyvalentes, salles des fêtes, salles de spectacles…) et dans les chapiteaux, tentes et structures (type CTS), les évènements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue (restauration, débits de boissons) sont interdits à compter du lundi 19 octobre.
     
  • Deux types de règles s’appliquent désormais dans les ERP. Dans les musées, salons, centres commerciaux, parcs d’attraction et zoologiques, la jauge est définie par 4m² par visiteur avec possibilité pour le préfet de fixer un plafond. Dans les cinémas, théâtres ou dans les stades et les hippodromes, une distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de six personnes doit être respectée une jauge maximale de 5 000 personnes qui peut être réduite par le préfet.
     
     
  • Dans les restaurants, le masque est obligatoire à chaque déplacement. Les clients renseignent aussi leurs nom et prénom et informations de contact, dans le cadre du processus d'identification des cas contact. Pas plus de six personnes par table.
     
  • Les soirées et événements festifs étudiants sont interdits.
     
  • Les événements de type rave-party ou technival sont interdits. En juillet dernier, une rave-party non déclarée à Saint-Parize-le-Châtel avait rassemblé entre 4 000 et 5 000 personnes selon la préfecture. Les participants n'étaient pas tous masqués et les gestes barrières peu respectés.