• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dakar 2019 : deux motards de Bourgogne ont abandonné

Le Dakar 2019 est particulièrement éprouvant pour les motos, ici celle du Portugais Paulo Goncalvez entre Lima et Pisco, au Pérou, le 7 janvier / © FRANCK FIFE / AFP
Le Dakar 2019 est particulièrement éprouvant pour les motos, ici celle du Portugais Paulo Goncalvez entre Lima et Pisco, au Pérou, le 7 janvier / © FRANCK FIFE / AFP

Le 41e rallye Dakar, qui a débuté lundi 7 janvier au Pérou, est déjà terminé pour deux pilotes de moto bourguignons. Leurs machines n’ont pas résisté à cette éprouvante édition 100% sable.
 

Par B.L. avec Christophe Tarrisse

Le raid Dakar 2019  s’est élancé de Lima pour 5 000 kilomètres, répartis en 10 étapes à travers le Pérou.
Des Bourguignons font partie des 541 pilotes et copilotes qui doivent affronter les dunes de sable, ainsi que les hautes herbes appelées "fesh fesh".

Il y a bien sûr l’Auxerrois Jean-Paul Cottret, le copilote de Cyril Despres. L’équipage qui court sur Mini, pointait à la 8e place à l’issue de la 4e étape, jeudi 10 janvier.  

Citons aussi Xavier de Soultrait, le motard originaire de la Nièvre, qui a remporté la 3e étape du Dakar sur sa Yamaha.
 

Pas de chance pour Frédéric Barlerin et Stéphane Bouvier


En revanche, cette édition 2019 n’a pas porté chance à  Frédéric Barlerin, 38 ans. Le Côte-d’Orien disputait le rallye pour la première fois. Il s’était lancé" à l'ancienne", sans assistance. Mais, il n’a rien pu faire quand son moteur a lâché pendant la 4e étape.  

Pas de chance non plus pour le pompier côte-d'orien Stéphane Bouvier. Lui aussi a abandonné sur ennui mécanique. Le même scénario que l’an dernier s’est reproduit, l’obligeant à abandonner dès la 2e étape.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Graine de : Océane Roy, 21 ans, jeune apprentie en restauration

Les + Lus

Les + Partagés