VIDEO. Dakar 2019 : l'émotion du Bourguignon Frédéric Barlerin, contraint à l'abandon

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. F.
Frédéric Barlerin a été contraint d'abandonner lors de la 4e étape du Dakar 2019.
Frédéric Barlerin a été contraint d'abandonner lors de la 4e étape du Dakar 2019. © Francetvsport

Le 41e rallye Dakar, qui a débuté lundi 7 janvier au Pérou, est déjà terminé pour le motard bourguignon Frédéric Barlerin. Sa machine n’a pas résisté à cette éprouvante édition.

Cette édition 2019 du Dakar n’a pas porté chance à Frédéric Barlerin, 38 ans. Le Côte-d’Orien disputait le rallye pour la première fois. Il s’était lancé "à l'ancienne", sans assistance. Mais, il n’a rien pu faire quand son moteur a lâché pendant la 4e étape.

Malgré plusieurs tentatives de réparation, impossible pour lui de repartir. Frédéric Barlerin éclate en sanglots. 
 
durée de la vidéo: 04 min 15
Dakar 2019 : l'émotion du Bourguignon Frédéric Barlerin, contraint à l'abandon ©francetvsport
 
"La mécanique a lâché. Après, pourquoi ? Pour tous ceux qui me suivent, je voulais aller au bout", dit-il la voix étranglée par l'émotion dans le reportage de francetvsport.

"C'est un tel investissement, un an de boulot, un an de sacrifice avec la famille. C'est ça qui me fait le plus chier en fait. Je pense aux heures que je n'ai pas passé avec mes enfants pour faire ce Dakar."

"C'était un rêve pour moi depuis que je suis tout petit. Je ne sais pas si on reviendra. Il va falloir digérer un peu tout ça."

Un autre motard bourguignon voit aussi son Dakar déjà terminé. Le pompier côte-d'orien Stéphane Bouvier a abandonné sur ennui mécanique. Le même scénario que l’an dernier s’est reproduit, l’obligeant à abandonner dès la 2e étape.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.