Dans les coulisses du stade Bonal à Sochaux

Le FC Sochaux-Montbéliard s'apprête à jouer son dernier match de la saison vendredi face à Clermont-Ferrand. Que se passe-t-il dans les coulisses un jour de rencontre ? Nous sommes allés voir.

C'était le 29 avril dernier : le FC Sochaux-Montbéliard affrontait Auxerre à domicile. Plus de 12 000 spectateurs ont assisté à la rencontre. Dans le stade Bonal, les préparatifs ont commencé tôt dans la journée. Les 70 stadiers ont une mission bien précise : l'accueil du public et surtout la sécurité. Ils passent en revue les sièges un à un.

Pendant ce temps là, le speaker prépare ses animations. Il arrive trois heures avant le coup d'envoi pour une dernière réunion avant la direction. Pour Aldo, le responsable de la restauration, le match a commencé une semaine avant. Il doit préparer une quinzaine de stands ! C'est lui qui passe les commandes et va chercher la marchandise chez les fournisseurs.

Pendant le match, les yeux du public sont rivés sur les joueurs. Au PC sécurité, les agents scrutent les 33 caméras, prêts à agir en cas d'incident. Le médecin est lui aussi dans les starting-blocks ! Il n'est pas là pour les joueurs mais pour le public. Il intervient sur des accidents parfois insolites : "On a eu à deux matchs d'intervalle des explosions de merguez et des brûlures, heureusement bénignes !"

Avec Mathieu Journot (contrôleur), Aldo Zaretti (responsable buvettes), Didier Antoine (superviseur stadier), Stéphane Veaux (speaker FCSM), Pierre Schlatter (responsable sécurité FCSM) et Noël Grandperrin (médecin). Un reportage de Frédéric Buridant, Maxime Meunnevaux et Pierre Mayayo

Vendredi, le FCSM disputera son dernier match de la saison. Il jouera son maintien en ligue 2.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité