Déconfinement : où peut-on bénéficier de la prime de 50 euros pour faire réparer son vélo ?

Depuis le 11 mai, il est possible de bénéficier d'une aide de 50 euros pour faire réparer son vélo. Une manière de se remettre en selle pour le déconfinement. Découvrez quels sont les réparateurs qui font partie de l'opération.

Illustration.
Illustration. © Jérémie FULLERINGER/MAXPPP
Un coup de pouce pour se remettre en selle. Le gouvernement a décidé d'aider les Français à reprendre la pratique du vélo pour le déconfinement avec une aide de 50 euros pour faire réparer leur deux-roues. Une manière d'éviter de laisser toute la place à la voiture individuelle. 

La liste des structures partenaires du dispositif est disponible sur le site "Coup de pouce vélo". On en compte par exemple une quinzaine à Dijon, une dizaine autour de Besançon. Si vous habitez ailleurs dans la région, vous pourrez aussi trouver un réparateur près de chez vous.

Il suffit de saisir votre code postal sur la plateforme pour voir les professionnels inscrits à l'opération. On trouve aussi bien des grandes enseignes comme Decathlon, Go Sport ou Intersport, des magasins spécialisés comme Cyclable ou Proxy Cycle, ou des structures associatives.
 
Il vous faudra prendre rendez-vous avant de vous rendre sur place. Il faut également se munir d'une pièce d'identité et d'un téléphone portable, indispensable pour recevoir un code pour valider son dossier.
 
Attention, cette aide ne s'applique qu'à la partie hors taxe de la réparation. Il vous faudra donc vous acquitter de la TVA pour les réparateurs qui y sont assujettis. Si vous avez plusieurs vélos, ils peuvent chacun bénéficier de la prime. 
 
Les réparateurs référencés dans l'agglomération dijonnaise.
Les réparateurs référencés dans l'agglomération dijonnaise. © Coup de pouce vélo

Du côté des clients, tout est facilité, il n'y a pas d'argent à avancer. Ce sont les réparateurs qui se font rembourser à posteriori les dépenses via une plateforme en ligne, dont certains regrettent la lourdeur. Il doit être ajouté ce 18 mai la possibilité aux clients de se pré-inscrire sur le site. Cela permettra peut-être aux réparateurs de pouvoir consacrer plus de temps aux réparations et moins à l'administratif.

Le dispositif a déjà séduit de nombreux cyclistes. L'opération a été lancée le 11 mai, jour du déconfinement, et en cinq jours plus de 11 000 vélos avaient pu bénéficier de l'aide gouvernementale, selon les chiffres partagés par Olivier Schneider, le président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) sur Twitter.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter