Décrochage scolaire : le ministre de l'Education nationale annonce « un plan ultra volontariste »

Un « plan ultra volontariste » pour la rentrée de septembre contre le décrochage scolaire, c’est l’annonce ce lundi 22 juin du ministre de l'Éducation nationale. Un décrochage qui concernerait 4% des élèves à la fin du confinement, soit environ 500 000 élèves selon le ministre.
 
Le décrochage scolaire concernerait 500 000 élèves en France
Le décrochage scolaire concernerait 500 000 élèves en France © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

En ce jour de retour à l'école pour tous, Jean-Michel Blanquer sort son plan de bataille contre le décrochage scolaire ... un plan qualifié « d'ultra volontariste ». 

Le ministre de l’Education nationale était ce lundi 22 juin sur France Inter et il a annoncé des « évaluations » en septembre pour mesurer les effets du confinement sur les élèves. « Pour le CP et CE1, on a déjà fait ça ces dernières années. En sixième, on va avoir une évaluation particulièrement robuste dans son contenu, notamment pour le français et les mathématiques, de façon à déclencher ensuite de l'aide personnalisée. Nous discutons de cela avec les organisations représentatives, avec l'ensemble du milieu de l'Éducation nationale ».

Selon les derniers chiffres du ministère, seul 1,8 million enfants sur un total de 6,7 millions ont repris le chemin de l’école, et rarement à temps complet.   
Au collège, ils sont 600.000 sur 3,3 millions.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société covid-19 santé déconfinement confinement : école à la maison rentrée scolaire