• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dégradations des locaux du RSI : le procès tourne court

Les soutiens de l'artisan accusé de dégradations des locaux du RSI devant le tribunal de Besançon. / © Jean-Stéphane Maurice
Les soutiens de l'artisan accusé de dégradations des locaux du RSI devant le tribunal de Besançon. / © Jean-Stéphane Maurice

Florin Harbuzaru, le président des Travailleurs indépendants et courageux de Franche-Comté était jugé, ce jeudi matin, pour des dégradations des locaux du RSI. Un procès suspendu en raison de son comportement devant le tribunal.

Par Jean-Christophe Galeazzi

C'est donc un procès qui a tourné court ce jeudi matin au tribunal correctionnel de Besançon. Un entrepreneur luron était jugé pour des dégradations des locaux du RSI en août dernier. 

Mais ce matin son comportement et celui de ses soutiens n'a pas permis la tenue de son procès dans de bonnes conditions. Florin Harbuzaru, président des Travailleurs indépendants et courageux de Franche-Comté a été placé en garde à vue au cours de l'audience pour outrage à magistrat.

Il était jugé notamment pour avoir tagué, il y a quelques semaines, les bâtiments du régime social des indépendants, la sécurité sociale des artisans et commerçants. L'artisan est débiteur du Régime social des indépendants. Il reproche au RSI de lui réclamer une somme qu'il a déjà payé. 

Son épouse revient sur les faits qui lui sont reprochés.

Audience dégradation RSI - Interview de l'épouse du prévenu
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus