Soutien à la Palestine : deux manifestations prévues à Belfort et Besançon ce samedi 15 mai

Alors que les affrontements redoublent entre Israël et le Hamas et ce depuis plusieurs jours, des rassemblements sont prévus en France, en soutien au peuple palestinien, contre l'occupation israëlienne. Ce samedi, deux événements sont organisés à Belfort et à Besançon. Détails. 

Photo d'archive d'une manifestation parisienne, en soutien à la Palestine.
Photo d'archive d'une manifestation parisienne, en soutien à la Palestine. © Philippe LOPEZ / AFP

"Depuis plusieurs semaines l’armée israélienne, les colons, les bandes fascistes et racistes des suprémacistes israéliens, multiplient les agressions à l’encontre des Palestiniens de Jérusalem. Dans le même temps, des centaines de familles sont menacées d’expulsion dans le quartier de Sheikh Jarrah et de démolitions de leur maison dans le quartier de Silwan" explique l'association France Palestine, à l'origine de l'appel à manifester dans plusieurs villes de France, dont Belfort et Besançon.

Les tensions ont émergé la semaine dernière à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé par Israël depuis 1967, où des familles palestiniennes d’un quartier de la Ville sainte ont été menacées d’expulsion au profit de colons juifs.

L’armée israélienne, qui vise le mouvement islamiste palestinien Hamas, a multiplié, dans la nuit de jeudi à vendredi, les bombardements « pour infliger des dommages sévères aux tunnels » qui permettent aux combattants de circuler à travers la bande de Gaza à l’abri des caméras de l’Etat hébreu, a-t-elle déclaré vendredi. 

Une manifestation parisienne interdite

La préfecture de police de Paris a interdit jeudi dans un arrêté toute manifestation en lien avec le conflit au Proche-Orient, provoquant ainsi la stupéfaction de nombreux soutiens du peuple palestinien et notamment de Bertrand Heilbronn, président de France Palestine Solidarité. "En interdisant cette manifestation, la France montre sa complicité avec l'Etat d'Israël, qui veut interdire toute manifestation de soutien aux droits des Palestiniens, qui subissent l'occupation, la colonisation et les bombardements", a déclaré l'un de ses responsables, Walid Atallah, sur France Info. Les avocats de l’Association des Palestiniens en Île-de-France ont déposé vendredi un recours en référé-liberté auprès du tribunal administratif.

Contactées par nos soins, les préfectures du Doubs et du Territoire de Belfort n'ont pas encore donné suite. Les manifestations franc-comtoises prévues samedi 15 mai sont, à l'heure où nous écrivons cet article, toujours d'actualité, contrairement à celle de Dijon, annoncée sur les réseaux sociaux pour ce vendredi à 17h. 

Belfort - rassemblement à 15h place Corbis

Besançon - rassemblement à 15h place du 8 septembre

Depuis le début de ce nouveau cycle de violences, 119 personnes sont mortes à Gaza, parmi lesquels 31 enfants, et près de 830 personnes ont été blessées, selon le dernier bilan du ministère de la santé palestinien publié vendredi matin. Côté israëlien, on déplore 8 morts.

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit tenir une réunion virtuelle publique dimanche à 16 heures, après qu'une première réunion a été annulée en raison de l'opposition des Etats-Unis à sa tenue, selon plusieurs diplomates. En attendant, et comme à chaque fois, les nombreuses victimes de ce conflit restent les civils, littéralement pris entre deux feux et ce depuis 1948.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société politique