Coronavirus Covid-19 : Ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de l’ARS Bourgogne Franche Comté

Conférence de presse de l'agence régionale de santé lundi 16 mars. / © Romy Ho-A-Chuck / France Télévisions
Conférence de presse de l'agence régionale de santé lundi 16 mars. / © Romy Ho-A-Chuck / France Télévisions

Ce mardi 16 mars, l’Agence régionale de Santé faisait un nouveau point sur l’épidémie de Coronavirus. Près de 500 cas sont enregistrés dans la région, dont une centaine ces dernières 24 heures. L’enjeu est maintenant le nombre de places disponibles en réanimation.

Par Rédaction France 3 Bourgogne

Au moins une centaine de nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures a expliqué le directeur de l’ARS, Pierre Pribile. Au total, 507 cas sont confirmés en Bourgogne Franche-Comté. Mais ce chiffre est sans doute sensiblement en dessous de la réalité. Les tests ne sont plus pratiqués de manière systématique pour les patients sans symptômes importants. Le nombre de morts reste identique avec 6 décès.

La Bourgogne Franche-Comté est la 3e région française la plus touchée, proportionnellement à sa population. C’est dans le Doubs et le Territoire de Belfort que le nombre de cas est le plus important mais la « dynamique » de progression du virus est désormais particulièrement importante en Saône et Loire.

 


 

146 patients hospitalisés dans la région


Désormais, ce sont 146 personnes qui sont hospitalisées pour des cas de Coronavirus en Bourgogne Franche-Comté. 28 patients sont actuellement placés en réanimation. Un chiffre qui inquiète alors que la Bourgogne Franche Comté compte environ 200 lits.

« Vingt-huit patients, c’est déjà énorme alors que nous ne sommes qu’au début de l’épidémie, avertit le directeur de l'ARS. C’est ce chiffre qui doit retenir toute notre intention puisque nos capacités de réanimation sont limitées, comme dans tous les pays du monde. Le défi c’est de gérer cet afflux de malades en réanimation. »
 

Doubler le nombre de lits en réanimation


L’objectif est de tenter de doubler le nombre de lits disponibles. « Les hôpitaux vont mobiliser des lits de soins critiques, des salles de réveil dans les blocs opératoires libérées par les déprogrammations d’opérations » explique Pierre Pribile.

"Les Français peuvent compter sur les soignants. Les soignants doivent pouvoir compter sur les Français" - Pierre Pribile


L’Agence régionale de santé a profité de cette conférence pour hausser le ton face au non respect des gestes barrière. « La mobilisation des personnels hospitaliers est totale. Les Français peuvent compter sur eux. Mais les soignants doivent pouvoir compter sur tous les Français ! » a insisté le directeur de l’ARS. "La seule manière, c’est de freiner la dynamique du virus, c’est-à-dire limiter au maximum les contacts interhumains. Le comportement de chacun d’entre nous est en cause. »

Le préfet et le directeur de l’ARS se sont notamment émus de parents qui avaient conduit leurs enfants au parc pour « jouer avec une vingtaine d’autres enfants ». "Restez chez vous !" ont martelé les autorités santaires. "On ne fait pas de réunion familiale. On ne rencontre pas ses amis. Il n’y a pas d’autre solution pour que notre système hospitalier soit en capacité de prendre en charge les patients les plus gravement atteints."

 

La situation du virus s'intensifie dans le sud Saône-et-Loire 

Samedi, la préfecture de Saône-et-Loire avait déjà alerté sur "l'intensification" de la circulation du virus en Saône-et-Loire. 
Le 14 mars à 17h, 80 personnes (dont 53 saône-et-loiriens) étaient confirmés positives au Covid-19 et suivies par les centres hospitaliers de Mâcon et Chalon-sur-Saône :
  • 33 patients étaient hospitalisés principalement à Mâcon ,
  • une personne prise en charge au centre hospitalier universitaire de Dijon,
  • 45 personnes confinées suivies à domicile, leur état de santé ne nécessitant pas de soins hospitaliers.
La préfecture rappelle aussi que : "les centres hospitaliers du département, l’ensemble des structures médicales et sociaux-médicales, médecins et soignants sont mobilisés pour prendre en charge les malades."
 


Pour toutes informations
www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Pour les informations non médicales, la plateforme téléphonique nationale : 0800 130 000
Pour les informations diffusées par l'ARS, le site de l'Agence : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus