Rappel de vaccination dès 18 ans, tests PCR, pass sanitaire, masques, fermetures d’écoles : ce qu’il faut retenir des annonces d’Olivier Véran

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP
La France ouvre le rappel vaccinal covid à tous les adultes.
La France ouvre le rappel vaccinal covid à tous les adultes. © CEDRIC JACQUOT / L'EST REPUBLICAIN - MAXPPP

Le ministre de la Santé s’exprimait ce jeudi 25 novembre. La France est entrée dans la cinquième vague du covid. Le Gouvernement renforcer les mesures pour freiner l’épidémie de covid-19, en permettant la 3e dose pour tous les adultes.

  • Vaccination et rappel ou 3e dose

Le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes âgés de 18 ans et plus, dès cinq mois après leur dernière injection. Ce délai était jusqu’ici de six mois. Les prises de rendez-vous seront possibles dès samedi 27 novembre. "Nous allons ouvrir, rouvrir ou amplifier les centres de vaccination existants, et ce, dès ce week-end", promet Olivier Véran. Si vous avez contracté le covid, cela équivaut à une dose de rappel, vous devrez vous faire vacciner 5 mois après seulement la contamination.

La dose de rappel sera intégrée au pass sanitaire dès le 15 janvier, pour tous les adultes, sept mois après la dernière injection. Un délai de deux mois est donc accordé aux personnes qui ont été vaccinées et qui doivent faire leur rappel. Au delà des sept mois, le pass sanitaire ne sera plus valide. L'application Tous Anti Covid vous alertera sur votre smartphone de l'échéance pour maintenir votre pass sanitaire.



Vaccination des 5 à 11 ans :  L'Agence européenne du médicament devrait s'y dire favorable, assure Olivier Véran. Il annonce qu'il saisit le Conseil national d'éthique et la Haute autorité de santé sur cette question. Si ces instances s'y montrent favorables, et si le gouvernement suit leur recommandation, elle ne sera de toute manière pas effective "avant le début de l'année de 2022 puisqu'il faut pour cela recevoir les doses adaptées aux enfants".

  • Masques et pass sanitaire

Le port du masque redevient obligatoire en intérieur, dans les lieux où le pass sanitaire est exigé.
Sur les marchés de Noel, le pass sanitaire sera demandé.
Les préfets ont toute latitude pour imposer le port du masque en extérieur.

  • Tests PCR

A compter de lundi 29 novembre, la durée de validité des tests PCR et antigéniques, qui servent de pass sanitaire pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés, sera réduite à 24 heures (contre 72 heures puis 48 heures depuis son lancement).

  • Fermeture d'écoles

"Il n'y aura plus de fermeture systématique de classe dès le premier cas de Covid-19 dans le primaire" a annoncé Jean-Michel Blanquer. Un dépistage systématique de toute la classe aura lieu et seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe. Mardi 23 novembre, 6.000 classes étaient fermées, avait précisé à l’Assemblée nationale Jean-Michel Blanquer. Elles sont 8.500 à être fermées désormais.

"Ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation de déplacement" à ce jour

Pour le ministre de la Santé, "nous avons encore notre destin en main", il estime que la France peut traverser cette 5e vague sans prendre de mesures contraignantes à ce jour.

32.591 nouvelles contaminations mercredi 24 novembre selon Santé publique France, un chiffre au plus haut depuis le 24 avril. L’Europe est à nouveau devenue depuis quelques semaines l'épicentre mondial de la pandémie.

La France comme ses voisins européens n’échappent pas à la 5e vague. Froid, relâchement des gestes barrières, effet de la vaccination qui s’estompe, une campagne de rappel qui a peiné à démarrer : tous les ingrédients sont là pour une reprise épidémique même si l'aggravation est pour le moment nettement moins marquée en matière d'hospitalisations.

Pour tout savoir sur la vaccination, la 3e dose ou rappel vaccinal

Prendre rendez-vous auprès d’un centre de vaccination via Doctolib

Où en est l'épidémie en Bourgogne-Franche-Comté ? 

Dans la région au 24 novembre, on compte 174 nouveaux cas pour 100.000 habitants.

Le taux de reproduction du virus est de 1,6 ce qui veut dire que l’épidémie progresse.

293 personnes sont hospitalisées pour des formes graves de covid, 42 sont en réanimation.

Les départements les plus touchés par la reprise épidémique sont le Jura (taux d’incidence de 250), le Territoire de Belfort (225) et la Saône-et-Loire (221). Le Doubs est à 196.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.