• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dommartin-les-Cuiseaux : l'aire du poulet de Bresse sur l'A39 attire 4 millions de personnes par an

Une sculpture en métal de 20 mètres de haut, réalisée par Jean Brisé, représente un poulet de Bresse : elle est installée sur une aire de repos de l'autoroute A39 à Dommartin-lès-Cuiseaux, en Saône-et-Loire. / © BlueBreezeWiki
Une sculpture en métal de 20 mètres de haut, réalisée par Jean Brisé, représente un poulet de Bresse : elle est installée sur une aire de repos de l'autoroute A39 à Dommartin-lès-Cuiseaux, en Saône-et-Loire. / © BlueBreezeWiki

L'aire du poulet de Bresse sur l'autoroute A39 est située dans la Bresse louhannaise, en Saône-et-Loire. Toute l’année, on s’y presse pour déguster le plus célèbre poulet du monde. Et pendant l’été, les ventes explosent carrément.
 

Par B.L.

Une sculpture en métal représentant une volaille de 20 mètres de haut domine l’aire du poulet de Bresse. Les amateurs de bonne chère connaissent bien ce lieu, qui fait partie des sites autoroutiers les plus fréquentés de France. Sur les 4 millions de personnes qui s'arrêtent ici chaque année, beaucoup viennent spécialement pour déguster la spécialité de la région.  

Il faut dire que c’est la seule volaille au monde à bénéficier du label AOP (Appellation d'origine protégée) au niveau européen.
Le poulet de Bresse est élevé sur une zone de 100 km sur 40 km, qui s’étend sur les départements de Saône-et-Loire, de l'Ain et du Jura. Le volatile doit vivre en liberté les trois-quarts de sa vie. Son alimentation, composée de céréales produites sur place et de lait, donne à sa chair un goût unique.
 
Une sculpture en métal représentant une volaille de 20 mètres de haut domine l’aire du poulet de Bresse, à Dommartin-les-Cuiseaux.
Une sculpture en métal représentant une volaille de 20 mètres de haut domine l’aire du poulet de Bresse, à Dommartin-les-Cuiseaux.
 

Des poulets qui traversent l'Europe


Chaque année, lors des grandes vacances d’été, le restaurant de l'aire du poulet de Bresse tourne à plein régime. Un quart des 12 000 poulets servis chaque année sont vendus en en juillet-août. Ceux qui s’arrêtent exprès pour déguster cette spécialité ne le regrettent pas : "On voit la différence avec le poulet qu’on achète au supermarché", reconnaît une vacancière.


"A la cafétéria, les 12 000 poulets que nous servons viennent d’une coopérative régionale, qui regroupe plusieurs éleveurs", explique Maude Clavez, manager de l’aire du Poulet de Bresse.

Par ailleurs, à la boutique, on peut aussi acheter des poulets de Bresse frais, prêts à emporter, au prix de 16,95 euros le kilo. "Ils viennent d’un fournisseur situé à une dizaine de kilomètres d’ici. Nous travaillons avec lui depuis 20 ans."

Certains clients n’hésitent pas réserver leur poulet pour être sûrs d’en avoir un. "Ils nous téléphonent pour qu’on le mette de côté. Après, ils peuvent partir avec jusqu’en Allemagne ou en Angleterre", précise Rémi Bouillon, directeur de l'aire du Poulet de Bresse. A l'aire du poulet de Bresse, on a tout prévu et le sac isotherme est fourni à l’achat.
 
Dommartin-les-Cuiseaux : l'aire du poulet de Bresse sur l'A 39 attire 4 millions de personnes par an
Le reportage de Julien Sauvadon, Sandie Goldstein et Frédéric Gramond avec :
- des consommateurs
- Maude Clavez, manager de l’aire du Poulet de Bresse
- Rémi Bouillon, directeur de l'aire du Poulet de Bresse
 
© France 3
© France 3

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus