Doubs : une épicerie ambulante montée par une ancienne cadre de l'Agence Régionale de Santé

Daphné Lemoine a eu besoin de changement. Le confinement et l'enfermement dans un bureau ont eu raison de son statut de gestionnaire administrative. Habituée des dossiers, elle sillonne depuis le 11 avril les routes du Doubs au volant de son camion-épicerie. Un métier qui lui colle à la peau.

Daphné Lemoine et un habitant d'Échay
Daphné Lemoine et un habitant d'Échay © Laurent Brocard

Le projet trottait dans la tête de Daphné depuis longtemps et en octobre 2020, tout était ficelé. Il ne lui restait plus qu'à déposer son congé de création d'entreprise. Trois mois de préavis plus tard, elle quittait l'Agence Régionale de Santé où elle exerçait un métier administratif qui ne lui convenait plus. Un métier qui la faisait vivre depuis le 1er avril 2010.

"Je ne m'y retrouvais plus dans le travail administratif. J'ai compris qu'il fallait que je change." nous explique-t-elle. Et le "panier de Daphné" est né.

Son idée de départ était de créer une épicerie fixe mais le confinement l'a fait changer d'avis. Daphné Lemoine a décidé d'aller vers les gens. Leur rendre un service de proximité.  Quand une personne lui demande, elle gare son camion au pied de la maison. Pour faciliter la vie des gens. Quand on lui dit qu'elle doit être indispensable. Elle répond que c'est ce qu'elle voulait.

"C'est le top d'aller vers les gens" nous confie-t-elle.

En semaine, ses clients sont plutôt des personnes agées mais le we, elle approvisionne beaucoup de jeunes.

Tous ses produits frais sont locaux. Ils viennent de la ferme de Mauguin, de la bergerie de Sophie à Bolandoz, les bières viennent d'Amoncey, le miel d'Échay, de la pâte à tartiner de Salins-les-Bains, de la charcuterie de Longeville, la comté, la crème et le beurre de Fertans, les fruits et légumes de Doubs... les plats cuisinés sont préparés à Amathay pour le reste, ce sont des produits classiques de l'épicerie.

Une épicerie qui sillonne les villages du Doubs

Daphné travaille sept jours sur sept. En journée complète les lundis, mardis, jeudis et vendredis et en matinée les mercredis, samedis, dimanches.

Elle s'arrête dans 26 villages du Doubs, tous autour de Déservillers.

Le planning de Daphné
Le planning de Daphné

En deux mois, elle est étonnée d'avoir réussi à fidéliser ses clients. Sa petite entreprise a de l'avenir.

On peut retrouver le "panier de Daphné" sur facebook.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société