Besançon-La Chaux-de-Fonds : début des travaux sur la Ligne des Horlogers

A partir du 1er mars, il n'y aura plus de TER sur la ligne des Horlogers pendant huit mois en raison d'importants travaux de modernisation.  Un service de substitution par autocar sera mis en place jusqu'au 31 octobre 2021.

Pourquoi chercher plus loin " La ligne des horlogers"
Pourquoi chercher plus loin " La ligne des horlogers" © VincentdeMorteau Un TER en gare de Morteau

Ces travaux permettront aux voyageurs de se déplacer plus rapidement et confortablement entre Besançon et la Chaux-de-Fonds. En temps normal, hors crise sanitaire, un millier de voyageurs empruntent quotidiennement ce TER de Besançon à Valdahon. Et, 250 travailleurs frontaliers montent à Morteau pour se rendre au Locle ou à La-Chaux-de-Fonds.

La ligne des Horlogers s’étend sur 75 kilomètres entre Besançon et la frontière suisse. 31 TER circulent chaque jour, dont 15 circulations entre la France et la Suisse.

Au début des années 2000, cette ligne ferroviaire avait été menacée. En 2014, La région Franche-Comté et le canton de Neuchâtel s'étaient mobilisés pour qu'une solution soit trouvée avant la date butoir du 1er janvier 2015. Une incompatibilité entre les systèmes de signalisation français et suisse posait problème. 

Une solution transitoire a été trouvée et 5 millions d'euros vont être dépensés pour la modernisation de cette signalisation. Au total, ces travaux vont s'élever à 55,5 millions d'euros. C'est le plus gros chantier sur une ligne régionale en Franche-Comté. 

Les travaux vont conforter des ouvrages, renouveler la voie sur 35 km pour 49 M€.  mais également à rendre L'accessibilité à tous des gares de Morteau et Valdahon (1,5 M€) sera aussi au programme de ce chantier.

Enjeux économique et écologique

Aujourd'hui, l'importante de cette ligne historique semble acquise. D'après la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, ces travaus sont indispensables même si "la fréquentation des trains a été divisée par deux depuis le printemps dernier.

Dans une société préoccupée par les enjeux écologiques, des investissements sont indispensables parce qu’il faudra inventer un avenir pour le train.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

Les travaux doivent commencer le 1er mars prochain. Sur le site des trains TER, vous trouverez les informations sur le système de substitution de déplacement en car mis en place le temps de l'interruption total de la ligne. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse international transports en commun économie transports trains régionaux