Augmentation du tarif de certaines terrasses de bars et restaurants à Besançon : la Ville ne l'appliquera pas en 2021

Un courrier reçu par 17 gérants de bars ou restaurants bisontins et annonçant une forte augmentation des tarifs de leurs terrasses a suscité l'incompréhension en ce début d'année. La Ville de Besançon nous explique pourquoi et affirme ne pas souhaiter l'appliquer en 2021. Détails. 

© Hanami

"Nous nous sommes rendu compte que le montant de votre redevance ne correspondait pas aux tarifs actuellement en vigueur. Pour l'année 2020, vous auriez dû être redevable de 442,20 euros, au titre de l'occupation commerciale du domaine public. Désormais, et selon les modalités expliquées ci-dessus, le montant de votre redevance 2021 s'élèvera à 746,60 euros." Ces mots, tirés d'une lettre signée par la Ville de Besançon reçue par une restauratrice bisontine, annoncent une augmentation de près de 70% des tarifs d'exploitation de sa terrasse. 

Ce courrier a été envoyé à 17 restaurateurs et bars disposant d'une terrasse, dans certains quartiers de la ville de Besançon. Alors que les gérants de ces commerces subissent de plein fouet la crise sanitaire liée au Covid-19 et n'ont pour l'instant aucune perspective de réouverture, la lettre a fait l'effet d'une douche froide pour les concernés.

Exonération puis augmentation ?

Pourtant, quelques semaines plus tôt, la Ville de Besançon avait annoncé une exonération totale des charges de terrasses pour 2020, en raison de la situation exceptionnelle liée au Covid-19. Cette décision avait d'ailleurs été saluée par les cafetiers et restaurateurs bisontins.

La gérante du restaurant La Trattoria, situé en centre-ville de Besançon, détaille : "J'ai eu quelqu'un des services de la Ville qui m'a confirmé cette augmentation par téléphone, au moment du renouvellement de ma demande de terrasse. Je lui ai dit que ce n'était pas trop la période pour nous faire subir des augmentations. J'ai trouvé ça étrange. C'est violent 70% d'augmentation d'un coup, surtout après une année comme celle qu'on a passé".

Un erreur administrative

Certains autres gérants ont quant à eux reçu des augmentations de plus de 100%. Contacté par nos soins, la Ville de Besançon nous explique qu'il s'agit d'une erreur administrative et que cette augmentation n'aura bien entendu pas lieu en 2021.

"En décembre 2018, une délibération a été prise en conseil municipal. Elle réévaluait les secteurs de tarification des terrasses. Quatre rues étaient concernées : rue du Palais de justice, quai Vauban, rue Morand et place Jean Gigoux" précise Jonathan Debauve, directeur de cabinet de la maire Anne Vignot.

L'application de cette délibération n'a pas été faite en 2019, pour des raisons inconnues. En 2020, la pandémie s'est invitée dans notre quotidien, poussant ainsi la Ville à prendre des mesures de soutien économique exceptionnelles. "Cette application devait alors avoir lieu, sauf que nous avons exonéré l'intégralité des droits de terrasse en 2020" poursuit Jonathan Debauve. Seulement, administrativement, la lourde machine était lancée. 

Le directeur de cabinet conclut, invoquant le bon sens : "On n'appliquera pas l'augmentation pour 2021. On va maintenir l'exception pour les 17 bars et restaurants concernés. On examinera la situation des commerçants en juin 2021. Du bon sens est indispensable dans ce genre de situation et c'est pour ça qu'on a pris cette décision de ne pas appliquer ces nouveaux tarifs cette année." Les commerçants concernés peuvent souffler, un peu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie crise économique coronavirus/covid-19 société