A Besançon, l'aide aux SDF ne s'arrête pas l'été

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Tertre
Les maraudes se poursuivent aussi pendant l'été. Le service d'accueil et accompagnement social de Besançon emmène parfois des sans-abris au square Saint-Amour, bien ombragée.
Les maraudes se poursuivent aussi pendant l'été. Le service d'accueil et accompagnement social de Besançon emmène parfois des sans-abris au square Saint-Amour, bien ombragée. © Camille Saiseau/France 3 Franche-Comté

On parle souvent des SDF pendant l'hiver et les grands pics de froid. Beaucoup moins pendant les périodes de fortes chaleurs. Pourtant la vie dans la rue est tout aussi dure. 

Chaque hiver, les médias font leur une sur les difficultés des SDF dans la rue. Pourtant elles ne s'arrêtent pas une fois les températures remontées. A Besançon, la boutique Jeanne Antide s'occupe des personnes sans domicile et en situation d'exclusion. La prise en charge est la même toute l'année car "les personnes souffrent tout autant l'été que l'hiver. La vraie souffrance, ce n'est pas vraiment le climat, c'est surtout l'exclusion. Les températures viennent se rajouter à ces difficultés", explique Pierrick Gobet, éducateur à la structure bisontine. 
A Besançon, l'aide aux SDF ne s'arrête pas l'été


Des maraudes aussi pendant l'été


Les maraudes ne s'arrêtent pas non plus l'été. Le Service d'accueil et d'accompagnement sociale (SAAS) de Besançon font des veilles à pied et en voiture dans la ville et en dehors. "Les gens sont à la rue toute l'année. Il faut être tout le temps vigilant. On ne fait pas de différence en fonction des saisons", détaille Jamel Laredj, employé au SAAS. 
 

225 personnes décédées depuis le début de l'année


L'été, la déshydratation et les insolations guettent les sans-abris. Ils peuvent aussi souffrir d'hyperthermie dû aux changements températures entre le jour et la nuit. Le nombre de morts dans la rue ne baisse pas pendant les mois les plus chaud. Il est aussi important qu'en hiver. Depuis le début de l'année 2018, 225 personnes sont décédées dans la rue en France d'après le décompte -non exhaustif- du collectif Les morts de la rue. 89 SDF sont morts en janvier et février (mois les plus froids) et 75 sont morts depuis le mois de mai. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.