Besançon : l'association Le Refuge qui accompagne les jeunes homosexuels ou transgenres, cherche des bénévoles

© Maxime JEGAT - maxPPP
© Maxime JEGAT - maxPPP

Lutter contre l'homophobie. Epauler ces jeunes rejetés par leur famille ou la société. A Besançon (Doubs), l'association Le Refuge qui dispose d'un nouveau local rue Ronchaux veut se développer pour se faire connaître auprès du public, et mener plus d'actions.

Par Sophie Courageot

Depuis le 6 décembre 2019, la délégation du Doubs du Refuge s'est installée au 34 rue Ronchaux, non loin de la faculté de lettres. Un local au rez-de-chaussée qui a pignon sur rue, et où se tient deux fois par semaine une permanence ouverte à tous.

Une vingtaine de bénévoles font fonctionner cette association qui vient en aide aux jeunes, femmes ou hommes de 18 à 25 ans isolés du fait de leur orientation sexuelle ou de genre. Les bénévoles dont un psychologue accompagnent au sens plus large les victimes d’homophobie, de transphobie, ou les jeunes qui se posent tout simplement des questions sur leur orientation sexuelle ou leur identité sexuelle.

"Nous voulons développer la délégation. Nous avons obtenu ce local où l'on peut faire des événements. L'idée est de développer la connaissance de l'association auprès du grand public pour que les jeunes nous contactent" explique Nicolas Louisot l'un des bénévoles.

"C'est toute la difficulté de notre accompagnement. Il doit être de qualité alors qu'on est bénévole. C'est le défi à relever" ajoute-t-il. 


Un appartement relais et un soutien pour ces jeunes mis en difficulté en raison de leur sexualité


Au quotidien, à Besançon, l'association Le Refuge dispose d'un appartement-relais pour loger trois personnes. Certaines viennent de la région, ou d'autres villes en France, voire de l'étranger pour certains migrants mis en danger du fait de leur homosexualité. En 2019, 900 nuitées ont été offertes par la délégation Le Refuge du Doubs. Différentes activités culturelles et sportives ont été encadrées par les bénévoles.

Les jeunes pris en charge décident eux-mêmes de retourner ou non dans leur famille, de renouer ou pas les liens. L’association les aide également à trouver un travail et un logement.

L'association cherche des bénévoles pour animer des ateliers, intervenir en milieu scolaire sur le thème de la lutte contre l'homophobie. Travailleurs sociaux, psychologues sont aussi des profils recherchés par l'antenne du Refuge. 

L'association Le Refuge est née en 2003 en France. C'est une association loi 1901 est conventionnée par l’Etat depuis janvier 2007 et reconnue d’utilité publique. Sa marraine nationale est la comédienne Muriel Robin. 

 
Dans plusieurs antennes en France, l'association Le Refuge accompagne des jeunes rejetés pour leur sexualité ou leur identité de genre. / © Aurelien Morissard - maxPPP
Dans plusieurs antennes en France, l'association Le Refuge accompagne des jeunes rejetés pour leur sexualité ou leur identité de genre. / © Aurelien Morissard - maxPPP

 

Si vous êtes intéressés pour être bénévole au Refuge 


Une réunion d’information publique aura lieu vendredi 24 janvier à 19h au local situé 34 rue Ronchaux à Besançon.Les permanences ouvertes au public au local ont lieu le mercredi de 18h à 20h et le samedi de 14h à 16h.


 

Sur le même sujet

Les + Lus