• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : les étudiants de l’ENSMM tentent de se qualifier pour le championnat du monde de lancer d’avions en papier

© France 3 Franche Comté
© France 3 Franche Comté

Ce jeudi 11 avril, les étudiants de l'ENSMM ont lancé leurs avions dans une ambiance où la bonne humeur et la compétition étaient au rendez-vous. Deux candidats ont été sélectionnés en fin de journée pour la finale nationale. 

Par Eva Bourgin

Red Bull Papers Wings revient en 2019 pour réunir les meilleurs lanceurs internationaux. Ce concours s'avère bien plus minutieux qu'un lancer au premier rang, en classe. Deux records sont à battre pour chaque catégorie : 69.14 m de distance et 27.9 secondes en temps de vol. Une compétition qui en motive plus d'un(e) puisque les sélections à Besançon ont regroupé une cinquantaine d'étudiants. 

Comment se déroule le concours ?

C'est un jeu insolite qui demande de la précision et de la rigueur dès la préparation. Munis d'une feuille A4 au départ, les participants pouvaient la modifier par pliage en sachant que l’ajout de tout autre élément ou le découpage sont interdits par le règlement.
© France 3 France Comté
© France 3 France Comté

C'était dans une ambiance festive, le sourire aux lèvres où les élèves ont lancé leurs avions, deux jurys notaient leurs prestations selon la catégorie choisie lors des inscriptions.
 
© France 3 Franche Comté
© France 3 Franche Comté

 
© France 3 Franche Comté
© France 3 Franche Comté

En fin de journée les résultats ont été annoncés : Rémi Gomes pour une distance de 24.87 m et Thibaud Reaud pour un temps de 6.78 secondes. Ils partiront à Paris le vendredi 27 avril pour la finale nationale et représenteront leur école bisontine. 

Interview d'Arnaud détenant un des meilleurs records de distance 21.94 m

© France 3 Franche Comté
© France 3 Franche Comté
 

Comment as-tu connu l’événement ?
Dans notre bureau des étudiants, il y a des ambassadeurs Red bull, ils ont publié l’événement sur les réseaux sociaux donc j’ai su que ça allait se passer et je me suis inscrit. 

Comment t'es tu préparé à la compétition ?
C’était surtout entre midi et deux quand on avait rien à faire, on faisait les pliages et on lançait énormément. Ce n’était pas vraiment une ambiance d'entraînement, c'était plutôt une ambiance loisirs. 

Comment se déroule t-elle ?
Le principe, c'est de s'inscrire, puis on nous donne trois feuilles. Une feuille sur un vol d’essai sur une des deux épreuves, distance ou temps de vol. Après, on a une feuille pour chaque lancer. 

Comment s'est passé ton lancer ?
J'avais un peu de pression parce qu’on avait qu’un seul lancer donc c’était plus difficile que lors des entraînements entre midi et deux. Mais ça s’est très bien passé, l'ambiance est détendue avec de la musique. 


Une victoire internationale synonyme avec avions de voltige

Au total, 60 apprentis dérocheront une place pour la finale nationale le 27 avril. Seulement 3 participants représenteront les couleurs du drapeau français lors de la grande finale du 16 au 19 mai à Salzbourg, en Autriche. A la clé : une expérience Red Bull Air Race, immersion non plus cette fois-ci avec des avions en papier, mais de voltige !


Pour plus d'informations sur les qualifications françaises, ou sur l'événement !
 

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus