• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : les “gilets jaunes” accrochent des banderoles dans les rues pendant la nuit

Six banderoles ont été accrochées dans les rues de Besançon dans la nuit de dimanche à lundi. / © Gilets jaunes Besançon / Facebook
Six banderoles ont été accrochées dans les rues de Besançon dans la nuit de dimanche à lundi. / © Gilets jaunes Besançon / Facebook

Les "gilets jaunes" de Besançon ont accroché six banderoles dans les rues de la ville, floquées de slogans hostiles au capitalisme ou demandant la démission du maire, Jean-Louis Fousseret.

Par M.D.

"Anticapitalistes", "droit de vivre", "Fousseret démission", "la dictature en marche"... Ce lundi 22 avril, Besançon s'est réveillée redécorée d'une petite dizaine de banderoles aux slogans évocateurs, signées par les "gilets jaunes". Sur leur groupe Facebook, l'un d'eux revendique une "action sans détérioration", menée dans la nuit de dimanche à lundi, pour faire entendre leurs revendications.
 

Une action qui intervient au lendemain de leur manifestation bisontine qui a réuni environ 500 personnes, selon la préfecture du Doubs. Quelques phrases taguées sur du cellophane ont été disséminées en différents endroits de la ville : au kiosque de la place Granvelle, au square Saint-Amour, rue Pasteur ou encore devant la préfecture.

Devant la mairie, une autre banderole demandait la démission du maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret. La plupart ont maintenant été décrochées.

 

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus