Besançon : le groupe Parkeon va-t-il fusionner avec un groupe danois ?

© France3 Franche-Comté
© France3 Franche-Comté

Les leaders mondiaux de l'horodateur prêts à fusionner. Les groupes français Parkeon et suédois Cale, sont entrés en négociations exclusives pour fusionner, a annoncé vendredi Parkeon dont le principal site est à Besançon (Doubs). 

Par Sophie Courageot avec AFP

L'opération, qui "devrait être finalisée d'ici le début de l'année 2018", va créer le "futur leader mondial des technologies de mobilités urbaines", selon le communiqué de Parkeon.

Ce secteur inclut les horodateurs et le stationnement payant mais aussi la billettique pour les transport en commun, marché sur lequel Parkeon est un acteur important. Il a ainsi conçu les bornes de recharge du passe Navigo, le titre de transport des transports publics parisiens.

Le fonds d'investissement Astorg Partners, propriétaire de Parkeon, restera majoritaire dans le nouvel ensemble, a précisé un porte-parole de Parkeon.


La principale usine de Parkeon est située à Besançon


Parkeon et Cale réalisent des chiffres d'affaires annuels respectifs de 220 et 70 millions d'euros, selon Parkeon.

Leurs activités sont complémentaires, Parkeon disposant "d'une position forte en Europe hors Scandinavie et dans le reste du monde  tandis que Cale est très présent en Scandinavie et en Amérique du nord", a indiqué l'entreprise.

Parkeon, ancienne division de Schlumberger reprise par des investisseurs en 2003, emploie 1.100 personnes. Son siège est à Paris et son usine principale est à Besançon.


Sur le même sujet

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne