Besançon : ils passent leurs vacances à la gendarmerie, pour y découvrir le métier

Publié le Mis à jour le

A Besançon, au Fort des Justices, des jeunes s’initient aux facettes du métier de gendarme. En vue, pourquoi pas, de revêtir l’uniforme dans quelques années…

Ils sont 21 jeunes âgés de 16 ou 17 ans et ils suivent un stage de la gendarmerie pendant leurs vacances scolaires. C’est une première pour l’association « Les Cadets de la Gendarmerie du Doubs » qui organise cette initiation grandeur nature. Durant une douzaine de jours, ils font (presque) comme les vrais gendarmes. Oui, ils utilisent même une arme ! L’exercice de tir a rencontré un grand succès auprès de ces filles et de ces garçons. Mixte ? Oui, comme dans la vraie vie !

Des motivations similaires

Exceptée pour Lison qui est là pour des raisons très personnelles et même familiales : « Je suis ce stage pour être proche de mon père, qui est gendarme, pour comprendre quand il part la nuit en opération, savoir ce qu’il fait. »

Nombreux sont ceux qui veulent découvrir un métier, se faire une idée du travail de gendarme…

Pour Alix, c’est une occasion à saisir : « Je suis là pour découvrir le métier de gendarme. C’était l’occasion de tester. »

Clara, elle, y voit déjà plein d’avantages : « Ce qui me plaît, c’est qu’ils sont sportifs. On est mis à l’épreuve, il y a du challenge… »

Pour Aurore, son avenir professionnel est presque déjà tracé : « Je voudrais devenir gendarme, pour défendre la population, servir. »

Corentin, lui, a une très haute idée de ce métier, comme un idéal : « Pour moi, le gendarme, c’est un homme modèle qui représente la France et l’ordre public. Il est là pour nous rassurer, nous protéger. J’ai un grand respect pour lui. »

Samedi 14 août, personnalités et élus assisteront à une cérémonie de clôture avec les jeunes au fort des Justices, pour terminer cette période de découverte.

 

Besançon : ils passent leurs vacances... à la gendarmerie, pour y découvrir le métier