Besançon : pourquoi des arbres centenaires vont-ils être abattus ce mardi 14 janvier ?

© Denis Colle
© Denis Colle

Sept arbres centenaires de Besançon (Doubs) vont être abattus mardi 14 janvier 2020. Arrivés en fin de vie, ils représentent un "danger pour la population" en raison des risques de chutes de branches. 
 

Par Amandine Plougoulm

"Chaque année, nous effectuons des expertises sur tous les arbres de la ville", explique Samuel Lelievre, directeur du service Biodiversité et Espaces Verts à Besançon. 
 

Des arbres de 20 à 25 mètres de haut 


Pour ces sept arbres-là, "le risque de chutes de branches était trop accru". D'autant plus que six d’entre eux se trouvent au parc Micaud, un lieu "très fréquenté par les Bisontins et les touristes"

Dès 8 h 30 ce mardi, des grimpeurs élagueurs vont procéder à l’abattage de ces arbres de 20 à 25 m de haut, en les sectionnant par tronçons. Un périmètre de sécurité sera installé. 
 

600 arbres replantés cette année 


L’abattage d’arbres est relativement fréquent. Il intervient "sur les arbres en fin de vie, les arbres récemment plantés qui n’ont pas repris, ou les arbres morts", explique Samuel Lelievre, qui constate un accroissement des deux dernières catégories. 

"On voit les effets du changement climatique. Les sécheresses à répétition et le manque d’eau de l’hiver dernier sont en grande partie responsables de la mort de certains arbres". 

En compensation, la ville de Besançon a donc prévu de replanter quelque 600 arbres  cette année, soit plus du double des années précédentes. "Nous avons déjà reçu l’ensemble des arbres et arbustes que nous allons replanter cet hiver, soit 474 arbres". 

 

Sur le même sujet

Les + Lus