• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : Préavis de grève le 3 septembre sur le réseau Ginko

Une agression de plus contre un conducteur de bus Ginko à Besançon / © France 3 Franche-Comté : Jean-Luc Gantner
Une agression de plus contre un conducteur de bus Ginko à Besançon / © France 3 Franche-Comté : Jean-Luc Gantner

Mardi après-midi, peu avant 16 h, un chauffeur du réseau Ginko a été pris dans un véritable guet-apens rue Edouard Belin. 

Par Hélène Lecomte

Cet homme d'une quarantaine d'années se dirigeait vers le dépôt de bus pour prendre son service. Il était à bord de son véhicule personnel lorsque un individu en scooter l'a bloqué. Un deuxième scooter transportait deux personnes. L'une d'entre elles a fait usage d'une bombe lacrymogène afin de dérober le fond de caisse du chauffeur.

Le préjudice s'élèverait à un millier d'euros. Pour l'heure, les auteurs des faits seraient toujours en fuite.

La CGT s'apprête à déposer un préavis de grève pour le mardi 3 septembre en signe de protestation.

Le maire de Besançon a réagi quelques heures après l'agression en dénonçant ce type d'actes récurrents.

Le conducteur agressé a repris le travail ce matin. Une plainte a été déposée par le transporteur. 

 

DMCloud:99755
Guet apens pour un chauffeur de bus bisontin
Reportage : Jérémy Chevreuil et Jean-Luc Gantner

 

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus