Besançon : "Quelque part quelqu’un pense à toi", les habitants invités à offrir des boîtes de Noël aux plus démunis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh
Une boîte à chaussures et des surprises à l'intérieur.
Une boîte à chaussures et des surprises à l'intérieur. © Comme une envie d'autrement (page Facebook)

Une opération de solidarité à l'approche de Noël incite les Bisontins à confectionner des boîtes de Noël pour les personnes en grande précarité. La récolte a lieu jusqu'au 11 décembre. Détails.

Cette année encore, les Bisontins sont invités à faire preuve de générosité à l'approche des fêtes, en faveur de celles et ceux dans le besoin. Dans une boîte à chaussures, chacun peut y placer plusieurs objets et déposer sa boîte dans l'un des points de récolte situés dans la capitale comtoise.

Les idées d'objets à déposer dans la boîte avant de l'emballer : 
- Un vêtement chaud (chaussettes, gants, écharpe...)
- Une sucrerie (bonbon, chocolat...)
- Un loisir (un livre, un magazine, un jeu de poche...)
- Un produit de beauté (crème pour les mains, savon, dentifrice...)
- Un mot doux 

L'an passé, cette initiative avait connu un franc succès dans différentes villes de la région, permettant ainsi aux personnes isolées de se sentir moins seules lors de cette période particulièrement difficile à vivre pour elles.

"Quelqu’un qui pense à toi pour Noël"

"Le petit mot écrit par un inconnu fait l’effet d’une bouteille à la mer et produit de l’émotion chez les personnes qui le reçoivent, car c’est toujours un mot doux et touchant. Et les différentes petites choses produisent elles-aussi un grand effet, avec l’impression que quelque part, quelqu’un pense à toi pour Noël" nous a expliqué Hafida El Mokhtari, de l'association La Tente Beauté Mobile, participante au projet aux côtés d'autres structures.

Les récoltes ont lieu tous les mercredis et les samedis de 13h30 à 17h au 29 quai Vauban et aux Bains Douches, 1 rue de l'école à Besançon.

Les bénévoles espèrent récolter au moins 200 boîtes, pour les hommes et les femmes qu'ils accompagnent. Ces dernières seront ensuite redistribuées dans différentes structures comme l'Abri de nuit, le CADA, Le centre maternel ou encore les appartements de répit, "partout où les gens sont en situation de précarité (pour pas dire misère…) isolés, sans familles" conclut Hafida El Mokhtari.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.