Besançon : les résidents d'un Ehpad s'initient au "manger main"

Le "manger main" ou "finger food". Le concept permet aux personnes âgées de reprendre goût à l'alimentation en s'alimentant avec des petites portions, mangées avec leurs mains. 

Un Ehpad de Besançon expérimente le finger food autrement dit le repas avec les doigts.
Un Ehpad de Besançon expérimente le finger food autrement dit le repas avec les doigts. © Jean-Stéphane Maurice
La nutrition du bout de doigts. Pour les résidents de l’EHPAD La Retraite à Besançon, c'était une première. 

Cette méthode du "manger main" s'adressent aux personnes souffrant de troubles cognitifs. Elles peuvent avoir du mal  à reconnaître leurs couverts. Ne pouvant les utiliser correctement leur alimentation en pâtit.

Manger avec ses mains ou ses doigts permet à la fois de lutter contre la dénutrition et contribue au maintien de l'autonomie des personnes, en les laissant manger seules et à leur rythme. 

En cuisine, le "manger main" nécessiste une préparation spécifique. Il faut couper les aliments en petites portions. Ou préparer des recettes spécifiques.  Mais tout peut se manger ainsi. 

A l'Ehpad de Besançon, l'expérience est probante, elle pourrait être étendue dans d'autres établissements. 

Le reportage de Thierry Chauffour et Jean-Stéphane Maurice : 

la Manger-main




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société